Hold-up de Thônex (GE)

31 mars 2011 08:23; Act: 31.03.2011 08:44 Print

La police porte plainte contre les malfrats

Poursuivis en justice par l'un des braqueurs qui avaient attaqué un bureau de change à l’arme de guerre, trois gendarmes répliquent à leur tour.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le 26 novembre dernier, plusieurs malfrats lourdement armés attaquaient le bureau de change Migros de Thônex, dans la périphérie genevoise. Des coups de feu étaient échangés avec les forces de l’ordre. L’un des braqueurs avait été touché par plusieurs projectiles avant d’être arrêté par la police cantonale, ses complices prenant eux la fuite.

Récemment, l’individu a porté plainte contre deux gendarmes présents ce soir-là. Il les accuse de délit manqué de meurtre et mise en danger de la vie d'autrui, estimant qu’ils ont fait un usage disproportionné de la force au moment de son arrestation. Mais aujourd’hui c’est aux policiers de riposter sur le terrain de la justice, annoncent plusieurs quotidiens romands.

En effet, trois pandores ont décidé de porter plainte à leur tour contre les braqueurs du bureau de change. Ils les accusent de tentative d’assassinat. Selon leurs avocats, les gendarmes ont pris des risques pour leur vie pendant cette intervention, même s’ils n’ont pas été blessés. Une version qui ne satisfait pas l’avocate du braqueur.

Le dossier est désormais entre les mains du Ministère public qui devra faire la lumière sur ces événements.

(20 minutes)