Lancy

12 janvier 2011 08:22; Act: 12.01.2011 08:54 Print

La première interview de Marina

Atteinte d’une balle en pleine tête en octobre dernier, l’ado de 15 ans est tirée d’affaire. Elle s’est livrée depuis son lit d’hôpital.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La jeune fille est revenue de très loin. La balle tirée par un ex-agent de sécurité, le 3 octobre dernier dans le préau d’une école de Lancy, l’avait atteinte en pleine tête, la laissant pour morte. Plusieurs interventions chirurgicales ont été nécessaires pour que Marina retrouve la vue, la parole et le goût à la vie. «Les médecins viennent de mettre un bout d’os manquant dans mon crâne», a-elle indiqué dans une interview accordée à «GHI».

«Mon front s’est un peu aplati après la première opération, mais avec la dernière, ma tête a retrouvé sa forme normale.» Les stigmates se lisent sur son visage: «J’ai une légère paralysie du côté gauche, regrette-t-elle. Avec le temps, j’espère que ça partira». Son futur, la jeune fille le voit dans le social. Mais pour l’instant, elle veut sortir et faire une «grosse teuf» avec ses amis. Le procès de son agresseur se tiendra cette année.

Une expertise psychiatrique est en cours. «Je ne veux pas la vengeance. Par contre, il mérite de rester en prison à vie», conclut-elle.

(sha)