UDC Genève

22 janvier 2011 21:44; Act: 22.01.2011 21:47 Print

La présidente victime de menaces

La présidente de l'UDC Genève Céline Amaudruz est victime de menaces anonymes depuis son élection à la tête du parti fin août.

storybild

Céline Amaudruz va déposer plainte auprès du Parquet. (Photo: dr)

Une faute?

Vendredi soir, alors qu'elle siégeait en commission, sa voiture a été vandalisée pour la troisième fois. Elle déposera plainte auprès du Parquet lundi.

«Ce n'est pas un hasard car il s'agit de trois véhicules différents. Quelqu'un me suit», a-t-elle déclaré samedi à l'ATS. Le scénario est toujours le même: vitres brisées, mise à sac de la voiture, puis lettres de menaces expédiées au travail, à la maison, au Grand Conseil ainsi qu'au manège où elle monte à cheval.

Vendredi soir, les voitures stationnées à côté de la sienne et appartenant aussi à des députés n'ont pas été touchées, selon elle.

Pour la présidente de l'UDC Genève, le mobile est politique. «Cela doit venir de la gauche, comme on l'a vu avec l'agression dont Hans Fehr a été victime vendredi soir», indique-t-elle.

Une cinquantaine d'autonomes de gauche ont manifesté en marge de la réunion annuelle de l'UDC zurichoise à l'Albisgüetli. Ils ont extirpé le conseillé national de sa voiture et l'ont frappé, le blessant légèrement au front.

(ats)