Genève

09 novembre 2016 17:18; Act: 10.11.2016 10:37 Print

La prison des Dardelles coûtera 227 millions

La construction du nouvel établissement pénitencier à Puplinge a franchi une nouvelle étape.

storybild

Une image de synthèse de la prison de Dardelles. (Photo: Keystone/Archives/Photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Le Conseil d'Etat genevois a présenté mercredi le projet retenu. Son coût est évalué à 227 millions de francs, soit 20% moins cher qu'envisagé.

Le Grand Conseil genevois doit maintenant donner son aval. Il devra dans un premier temps approuver une modification de zone, puis accepter l'ouverture d'un crédit. Ce travail devrait être fait d'ici l'automne 2018 et le début programmé des travaux. La mise en service de l'établissement pénitentiaire de 450 places est prévue en 2021.

Parmi les cinq projets rendus, celui qui a été retenu est le moins cher, s'est félicité le grand argentier du canton Serge Dal Busco. Les coûts sont évalués à 227 millions de francs. La Confédération s'engage à payer 63 millions de francs. Le budget de fonctionnement de la prison est estimé à 64 millions de francs.

Une nécessité

Le Conseil d'Etat a rappelé la nécessité pour Genève de construire un tel établissement. La prison de Champ-Dollon est surutilisée depuis une quinzaine d'années. Il y a en moyenne 580 détenus pour 390 places. Le Tribunal fédéral a dénoncé à plusieurs reprises depuis 2014 des conditions de détention illicites.

La prison de Champ-Dollon a aussi vieilli. Elle est mal isolée et un gouffre à énergie. Il est absolument nécessaire de la rénover, a souligné le conseiller d'Etat Pierre Maudet, responsable du Département de la sécurité et de l'économie. Les travaux ne pourront se faire qu'une fois la prison des Dardelles ouverte.

Le nouvel établissement pénitentiaire sera le plus compact possible, a souligné Serge Dal Busco. La commune de Puplinge, qui s'inquiétait d'un projet trop étendu et grand, alors qu'elle abrite déjà à l'intérieur du même périmètre la prison de Champ-Dollon, La Brenaz et Curabilis, devrait être rassurée.

L'Office fédéral du développement territorial, qui veille à ce que les surfaces d'assolement ne soient pas grignotées inconsidérément par des constructions, est également prêt à donner son feu vert. Le canton de Genève a essayé de faire construire sa prison dans un autre canton, mais Vaud et Fribourg ont refusé.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Averell Dalton le 10.11.2016 12:10 Report dénoncer ce commentaire

    Boulet au pied et hop au boulot

    Pas possible de faire construire cette prison par des prisonniers? Cela coûterait moins cher et ils seraient au moins utile à quelque chose!

  • Laurent Fretisch le 10.11.2016 19:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pfffff

    J'ai plus d'argent à la fin du mois pour mon assurance maladie et ils construisent des prisons de luxe et surdimensionnées

  • Miloslav Leku le 11.11.2016 15:59 Report dénoncer ce commentaire

    Solution

    La solution la moins couteuse est la prison de Maricopa (USA) elle est sous tentes, pas d'eau chaude, repas payants (payés par les travaux des taulards), travail en plein-air en tenue de bagnards et enchainés tant les hommes que les femmes. 2 chaines de TV (Disney et météo) Résultat : pas de récidiviste ! Le shérif, Joe Arpaio, est réélu chaque année avec plus de 80% de voix !

Les derniers commentaires

  • Phil Barney le 16.11.2016 21:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Genève a-t-elle les moyens?

    Est-ce qu'à ce prix là ce sera un hôtel 5 étoiles? Non mais franchement est-ce qu'on se fout de la g...du monde à Genève? J'espère que ce projet sera combattu! Genève doit arrêter de péter plus haut que son c..... Il y a déjà assez de dettes dans ce canton!

  • Miloslav Leku le 11.11.2016 15:59 Report dénoncer ce commentaire

    Solution

    La solution la moins couteuse est la prison de Maricopa (USA) elle est sous tentes, pas d'eau chaude, repas payants (payés par les travaux des taulards), travail en plein-air en tenue de bagnards et enchainés tant les hommes que les femmes. 2 chaines de TV (Disney et météo) Résultat : pas de récidiviste ! Le shérif, Joe Arpaio, est réélu chaque année avec plus de 80% de voix !

  • sloe le 11.11.2016 14:31 Report dénoncer ce commentaire

    Bastoyfengsel.no

    Trop de cout et de sécurité l exemple est aileurs au niveau cout et sécurité surtout avec bien moins de répression ou personnel !!

  • olmundsen le 11.11.2016 14:23 Report dénoncer ce commentaire

    Bastoy 5*

    En Norvége les prisons sont sur de petites iles sans barreaux en pleine nature et la réinsertion fonctionnent mille fois mieux qu en Suisse, autre pédagogie, plein de boulot pour les prisonniers et une charte de bonne conduite ça marche je l ai visitée impressionnant !

  • Eric.Z le 10.11.2016 21:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Population vache à lait

    Magistrat en quête de reconnaissance et petit copains se frottent les mains. Pourtant la population et l'Etat n'ont plus un franc.