Genève

30 avril 2019 18:21; Act: 30.04.2019 20:37 Print

La route de Chêne sera fermée au trafic cet été

par Léonard Boissonnas - Le canton du bout du lac va mener de gros travaux liés à la mobilité ces prochaines années. De nombreux dérangements sont attendus.

storybild

Du revêtement phonoabsorbant va être posé cet été sur une dizaine de tronçons. (Image d'illustration) (Photo: Keystone/Salvatore di Nolfi)

Sur ce sujet
Une faute?

«Nous sommes dans un canton en construction», a résumé mardi David Favre, directeur général de l'office cantonal des transports de Genève. D'ici 2023, l'Etat va investir plus d'un milliard de francs pour des infrastructures de transports, notamment liées à la mise en oeuvre de la loi sur la mobilité cohérente et équilibrée, votée en 2016 par les Genevois. Léman Express, prolongement de lignes de tram vers Annemasse, Bernex ou le Grand-Saconnex, U-lacustre pour les vélos, mise en service d'une moyenne ceinture routière: les projets ne manquent pas durant cette «législature de réalisations», comme l'a noté David Favre.

Près de 50 gros chantiers en 2019

En 2019, ce sont quelque 50 chantiers qui vont fortement impacter les déplacements dans le canton, préviennent les autorités. De grands axes seront touchés. Les usagers de la route de Chêne devront ainsi prendre leur mal en patience ces prochains mois. La création d'un nouvel arrêt de tram devant le parvis de la future gare des Eaux-Vives, en remplacement de celui de Roches, ainsi que le réaménagement des voies, imposent en effet des travaux pendant plusieurs mois. Ceux-ci se dérouleront en trois phases, du 13 mai à fin décembre, dont la plus importante aura lieu durant l'été. Du 1er juillet au 25 août, la route sera intégralement fermée au trafic sur un tronçon conséquent, entre l'avenue de Pictet-de-Rochemont et l'avenue de l'Amandolier. Le Canton en profitera aussi pour réaménager le goulet de Chêne-Bougeries.

Tram 12 interrompu

En conséquence, dès le 29 juin, la circulation du tram 12 sera interrompue. Un service de navettes par bus sera mis en place, entre Plainpalais et Moillesulaz. Près de la gare des Eaux-Vives, les accès riverains motorisés seront maintenus sur l'avenue de Chamonix et la rue de Savoie. Des déviations piétonnes seront aussi mises en place. A partir du 26 août, et bien que les travaux se poursuivent jusqu'à la fin de l'année, le trafic routier et celui des trams pourra reprendre.

Circulation alternée, ralentissements, déviations

Sur la route de Saint-Julien, à la hauteur du croisement avec la route des Ravières, le trafic se fera sur une voie, de manière alternée, en raison de l'entretien de réseaux souterrains. Le chantier, qui a été déplacé à l'été pour minimiser les nuisances, durera trois semaines, de mi-juillet à mi-août.

Au Grand-Saconnex, la réalisation d'une jonction autoroutière a débuté en mars et engendrera notamment des ralentissements. En parallèle, les travaux sur la nouvelle route des Nations vont se poursuivre. Les deux chantiers devraient se terminer en 2022.

Sur la route de Chancy, le prolongement du tram 14 jusqu'à Bernex entraînera des déviations locales. La mise en service est prévue en décembre 2020.

Route de Collex rouverte cet été

Dans le secteur de Versoix, plusieurs chantiers imposent des restrictions importantes, notamment pour les riverains. Outre les travaux de la route Suisse qui se termineront en 2020, la route de Lausanne verra son revêtement être changé cet été avec des ralentissements importants attendus jusqu'en novembre. La route de Collex, fermée depuis juillet 2018 pour l'entretien de la chaussée et des trottoirs, sera rouverte à la circulation à la fin de la saison estivale.

«Pas de méthode miracle»

Pour limiter les impacts négatifs de ces chantiers, «il n'y a pas de méthode miracle, explique David Favre. On essaie d'anticiper au mieux, de faire des grandes coordinations, mais c'est un travail extrêmement complexe. Il y a des endroits où on peut mener des actions coup de poing ou alors des travaux à mener l'été, quand il y a moins de pendulaires et de trafic. On ne peut pas appliquer à chaque fois la même recette.» Le haut-fonctionnaire rappelle que le but est de rendre Genève plus fluide avec la volonté de mettre l'accent sur la mobilité douce et les transports en commun. «Le Léman Express a un potentiel de réduction du trafic pendulaire de 14%, précise-t-il. Or, à partir de 7%, le trafic est fluide à Genève.»

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Genevois Enerve le 30.04.2019 18:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Assez de travaux

    Dit moi pas que les travaux est pour faciliter la mobilité des genevois !?!!?? Ça serait la meilleure de l'année !!!

  • bob le 30.04.2019 19:46 Report dénoncer ce commentaire

    éternels travaux...

    Dites-nous plutôt où il n'y a pas de travaux, ce serait plus utile...

  • Adrien le 30.04.2019 19:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ville "sinistrée"

    C'est quand le pont pour traverser du jardin botanique à Vésenaz? Genève est totalement dans le déni et incapable d'offrir un pont...

Les derniers commentaires

  • Yvan Descloux-Rouiller le 04.05.2019 15:36 Report dénoncer ce commentaire

    Solution

    Le conseil d'état a trouver la solution pour faire ch..r les automobilistes. Pourtant ce même conseil des tas (!) est bien content d'encaisser les impôts-bagnoles, les amendes, les émoluments pour les visites au bureau des autos, etc. Utiliser les TPG ? Faut pas avoir peur de se faire voler et ça pue. Taxons les vélos puisqu'ils sont nombreux et cela rapportera du pognon pour créer des pistes cyclables. Il n'y a aucune raison que les automobilistes paient pour les cycloterroristes.

  • Français le 04.05.2019 14:45 Report dénoncer ce commentaire

    et la traversé du lac

    Les autorités d qui s'occupe de la planification des travaux se foutent bien de la population Genevoise. La traversé du lac a été voté depuis 3 ans et on ne voie toujours rien c'est un scandale une belle bande de bras cassé. Aucune excuse dans des pays beaucoup moins développé on fait de magnifique ouvrage.

    • Alberto Travelo Public le 02.05.2019 18:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Trop de Travaux tue les Travaux !!

      Genève à plus de travaux que d'habitants!!! Tous les quartiers sont touchés !!! De Mies pour aller à Genève, je passe par Evian, Thonon, Vésenaz cela va plus vite !!!

    • Tommy Mayo le 02.05.2019 09:42 Report dénoncer ce commentaire

      Pas logique

      ce qui est ridicule, c'est de transformer la rue et les rails de tram au goulet de Chêne-Bougeries, alors que des 2 côtés de la route les immeubles sont vétustes (pour ne pas dire pourris, à droite en montant.) Genferei !

    • Sun Martine le 01.05.2019 14:42 Report dénoncer ce commentaire

      Encore !!!

      Super une route fermée du 1er juillet au 25 août ! Les ouvriers n'ont pas leurs vacances 3 semaines durant cette période ! Il est vrai que nous sommes habitués à voir un ouvrier par chantier !!!