Genève

29 juin 2017 09:52; Act: 29.06.2017 22:13 Print

La vidéo des braqueurs du diamantaire genevois

La police genevoise renouvelle son appel à témoins pour retrouver les malfrats qui ont volé, en mars, pour quelque 15 millions de francs de pierres précieuses.

Sur ce sujet
Une faute?

Après l'appel à témoins classique, voici la vidéo. La police genevoise met tout en œuvre pour retrouver les auteurs du braquage d'un diamantaire, le 13 mars dernier. C'est la police belge, dans le cadre d'une commission rogatoire internationale, qui a spontanément proposé son concours aux forces de l'ordre du bout du lac. Disposant d'un service spécialisé en la matière, elle a réalisé un petit film contenant des images d'excellentes qualités.

On y voit très nettement les trois malfrats et leur victime entrer dans l'immeuble du quartier de Rive où se trouvaient les diamants. Leur progression dans les locaux est également filmée, tout comme leur sortie, de gros sacs noirs à la main. Leurs armes, un pistolet et une grenade, sont visibles. Un passage montre aussi la salle des coffres en train d'être recouverte de neige carbonique pour effacer les traces consécutives au méfait. Les enquêteurs ont par ailleurs pu déterminer que les bandits circulaient dans une Citroën C4 bleu foncé immatriculée en France.

Le 13 mars au soir, ils avaient pris en otage un diamantaire qui s'apprêtait à rentrer dans son domicile de Cologny. Ils l'avaient forcé à les accompagner dans sa société de commerce de pierres précieuses, au centre-ville. Là-bas, sous la menace, il leur avait ouvert un ou plusieurs coffres. Selon la police, les malfaiteurs s'y sont fait remettre «une quantité très importante de petits diamants blancs taillés pour le sertissage en haute horlogerie ou en joaillerie». Selon la «Tribune de Genève», le montant du butin atteindrait 15 millions de francs. Le diamantaire, ligoté, avait finalement été emmené dans la campagne genevoise, où il avait été abandonné sain et sauf dans son véhicule.

La plupart des détails de cette affaire et les signalements afférents se trouvent sur le site internet de la police belge. Les forces de l'ordre genevoises prient toute personne ayant des informations au sujet de cette affaire de contacter la brigade de répression du banditisme (BRB) au +41 22 427 73 80 ou à l’adresse électronique brb@police.ge.ch.

(jef)