Genève

13 août 2018 21:18; Act: 14.08.2018 07:50 Print

Le BikeUp rayé de la carte des manifestations

par Jérôme Faas - L'événement, qui avait remplacé en 2017 le SlowUp, ne sera pas organisé cette année.

storybild

Le premier et dernier BikeUp, organisé en octobre 2017, proposait une boucle securisée sur la rive droite, entre la Perle-du-Lac, le Vengeron et la place des Nations. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Sale temps pour le vélo. Après la disparition du SlowUp, lâché par Genève Tourisme début 2017, c’est le BikeUp qui s’efface. Cette version light de la manifestation dédiée à la mobilité douce, montée dans l’urgence l'an passé pour sauver les meubles, n’aura pas lieu en 2018. L'organisateur Alexandre Afsary confirme. «La prochaine édition est prévue en 2019. Peut-être allons-nous passer à un rythme bisannuel.» Il explique que s’accorder avec les communes pour fermer les routes est compliqué, tout comme trouver des soutiens financiers. Quant à réintégrer le giron de la faîtière suisse des SlowUp, il n'en est pour l'heure pas question.

Le Département des infrastructures, chargé de la mobilité, a aussi appris l’annulation de cette manifestation privée, rappelle-t-il. «De notre côté, nous prévoyons de mettre le paquet l’an prochain pour divers événements autour de la mobilité multimodale dans la perspective de la mise en oeuvre du Léman Express qui sera un phare de la législature», déclare son porte-parole Roland Godel. Il indique que l'Etat désire des manifestations certes festives, mais aussi porteuses de sens et de contenu, «à un moment clé où nos modes de déplacements vont profondément évoluer».