Genève

15 octobre 2019 17:30; Act: 16.10.2019 06:09 Print

L'Etat veut donner un coup d'accélérateur au vélo

par David Ramseyer - Le plan cantonal de mobilité douce 2019-2023 fait la part belle à la petite reine. Des voies vertes en Ville et à travers le canton sont en projet.

storybild

Des cyclistes sur la Voie verte entre les Eaux-Vives et Annemasse (Haute-Savoie/F). (Photo: Keystone/Salvatore di Nolfi)

Sur ce sujet
Une faute?

Les routes genevoises devraient, d'ici 2023, réserver bien plus de bitume qu'aujourd'hui à l'usage exclusif du vélo. Parmi les 96 projets du plan d'actions quadriennal de l'Etat en faveur de la mobilité douce, présenté ce mardi et en consultation auprès des communes, ceux consacrés à la petite reine se taillent la part du lion. Alors que le nombre d'usagers de deux roues non-motorisés a quasi doublé à Genève entre 2005 et 2017, le réseau de pistes cyclables est loin de s'être développé en continu. «Cela s'est plutôt fait petit bout par petit bout, ce qui pose un problème de sécurité», a relevé le conseiller d'Etat PDC Serge Dal Busco, chargé des Infrastructures.

Faciliter l'accès au Léman Express

D'ici 4 ans, le Canton prévoit notamment de créer 50 km supplémentaires d'aménagements cyclables tandis que 90 km du réseau existant devraient être améliorés. Plusieurs axes en continu sont notamment appelés à naître entre Uni-Mail, la gare Cornavin et celles de Champel et les Eaux-Vives. Et ce, pour faciliter l'accès au réseau ferroviaire Léman Express, dont la mise en service intégrale aura lieu le 15 décembre prochain.

A l'horizon 2025, des voies vertes, qui comprendront aussi des cheminement piétions, sont prévues de Meyrin à Annemasse (Haute-Savoie/F) et de Bernex à la Jonction, en plus des aménagement déjà en place. Un tronçon sur la rive droite, entre Versoix et Pregny-Chambesy, est aussi à l'étude.

Répression en vue pour les fautifs

De manière générale, l'Etat entend concrétiser la Loi pour une mobilité cohérente et équilibrée, votée en 2016. Celle-ci donne la priorité aux transports en commun et à la mobilité douce, dans l'hyper-centre.

Au-delà de certains écueils qui pourraient troubler les plans de l’État (cf. encadré), la question d'une cohabitation pacifique entre vélos, piétons et trafic motorisé reste problématique. «Oui, il y a un gros potentiel de soucis dans ce domaine», se désole Serge Dal Busco. La création prochaine de 2300 places pour scooters et motos devrait mettre fin, à terme, à la tolérance du parcage de deux-roues motorisés sur les trottoirs. Enfin, face au comportement parfois dangereux de certains cyclistes, le conseiller d'Etat juge qu'«à un moment, il faudra bien sortir le bâton du gendarme».

Les commentaires les plus populaires

  • toto. le 15.10.2019 15:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    toto a velo

    Du mieux pour les cyclistes...mais pas de meilleurs cyclistes... il n'y a pas plus indiscipliné sur la route...

  • Marie-Louise le 15.10.2019 15:17 Report dénoncer ce commentaire

    Les piétons en danger

    Aujourd'hui à Lausanne les piétons risquent leur vie à cause des cyclistes qui les frôlent à des vitesses excessives, à la descente, dans les zones 20 ou 30

  • Mplanam le 15.10.2019 14:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mais oui

    en espérant qu'elles soient bien utilisées par les cyclistes.

Les derniers commentaires

  • Péppa le 22.10.2019 10:42 Report dénoncer ce commentaire

    Mobilité

    Reduire l'acces aux vehicules c'est necessaire. Elargire les voies de la mobilité douce est indispensable, mais il faudra plus de suveillance sur les incivilités.

  • Xiauyan le 18.10.2019 21:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    stop au pistes tueuses

    des vraies voies cyclable et securisees c est ce qu il faut. regarder a la jonction. c est criminel de lancer les velos au milieux de ca. le rond point de rive est pas mal aussi pour tuer du cycliste. pauvre de moi.

  • dani le 17.10.2019 20:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    piétons vélo sport

    Oui top Les signalisation au sol pour le vélo sur la voies verte, sur le côté bétonner est pour tout type de transport à deux roue avec vitesse ? Pourquoi, les piétons vienne sur cette voie là, puisqu ils ont une voie en gravier sécuriser et bien plus large ?? Faudrai t'il introduire des signalisation pour les piétons pour savoir quel chemin prendre ?? Car le danger, c'est les personnes de touts type d'age il bascule sur le côté bétonner sans regarder comme si rien n était il a bien une séparation au centre de gros cailloux pour éviter tout type d accidents. Voulez vous informer plus pour les piéton merci

  • Felix le 16.10.2019 09:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Deniers publics

    C'est mal pensé et trop dépensé pour une mode, qui, comme toutes les modes va se démoder. Songez-y et renoncez à vos frais inutiles alors qu'il y a tant à faire..

    • Max. le 16.10.2019 10:35 Report dénoncer ce commentaire

      @felix

      Pourquoi une mode ? C'est un mode de transport qui a été inventé avant la voiture et qui n'a jamais disparu... c'est complémentaire à la voiture dans certains cas ou peu tout à fait la remplacer. Pourquoi dénigrez-vous le choix des aures usagers ?

    • Luc le 16.10.2019 17:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Felix

      C'est l'avenir et le vélo est loin de disparaître, on ne peut pas continuer avec le tout bagnoles, ça va aller de plus en plus mal.

    • Felix le 16.10.2019 19:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Max.

      Je respecte le choix de chacun. Toutefois, dans une société qui vieillit à grands pas plus tous les travailleurs obligés de parcourir des kms pour se rendre à leur travail il n'y a place que pour le vélo de loisir. Les personnes âgées ne peuvent pas, pour la plupart, pédaler et porter leurs courses. Pour les enfants c'est trop dangereux. Quant au train, trop cher, trop d'horaires non respectés, donc à oublier. Perso, je me rendais à la gare en voiture, je prenais le train retardataire, puis le bus. J'arrivais au bureau stressée et avec retard. Mon patron a été tolérant. Rien ne l'y obligeait.

  • Taras Boulba le 16.10.2019 09:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une mentalité de sous-développés

    vous pouvez construire toutes les pistes pour les cyclistes que vous vouliez! ils ne respecteront pas plus les règles de la circulation. Signaux lumineux, stops, interdiction de circuler, trottoirs etc......

    • Dany Tonnelier le 16.10.2019 09:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Taras Boulba

      Et aux contrevenants, le carnet et le crayon. De la discipline, comme aux Pays Bas ou au Danemark et tout ira mieux.

    • Xiauyan le 18.10.2019 22:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Taras Boulba

      vous vous tromper de discours. il faut des pistes cyclable et il faut faire respecter les regles. on interdit pas les voitures parceque les conducteurs font des erreurs. et certainement autant que les cyclistes. perso j ai une voiture et un velo electrique et je defends les deux.