Toulon-Genève

22 août 2019 16:28; Act: 22.08.2019 16:28 Print

Le FlixBus zappe l'arrêt, ils poireautent toute la nuit

Des voyageurs souhaitant rejoindre Genève dans la nuit du 10 au 11 juillet dernier ont attendu leur car pendant des heures – en vain. Un mois après, ils n'auraient toujours pas été remboursés.

storybild

La gare routière de Toulon, en France. En juillet dernier, une dizaine de passagers souhaitant se rendre à Genève ont attendu leur bus pendant des heures - en vain. (Photo: Lecteur-Reporter)

Sur ce sujet
Une faute?

La dizaine de voyageurs qui souhaitaient prendre le car FlixBus censé relier Toulon (F) à Genève, dans la nuit du 10 au 11 juillet dernier, ont été forcés de prendre leur mal en patience.

Alors que le départ était prévu peu après minuit, les passagers ont reçu un premier SMS vers 0h30 les informant que le bus aurait environ une heure de retard. Rebelote deux heures plus tard, puis encore une fois à 6h35. Entre-temps, les passagers étaient restés sur place, faute de mieux, en espérant voir leur bus enfin arriver. Et quand un des voyageurs a finalement appelé la hotline de FlixBus, celle-ci lui a annoncé que le véhicule ne viendrait pas, l'entrée de la gare routière étant inaccessible, selon le chauffeur du bus lui-même.

Manque de temps, routes fermées et GPS défaillant

«C'est n'importe quoi!» rétorque un des passagers. Selon ce lecteur, les autres cars de la compagnie sont tous parvenus à atteindre la gare routière, à l'heure prévue qui plus est.

D'après une autre voyageuse, partie de Marseille et présente dans le bus en question, le chauffeur aurait tout simplement décidé d'annuler la halte à Toulon afin de rattraper un important retard. Les passagers l'auraient fortement incité à s'arrêter tout de même, mais l'employé n'en aurait fait qu'à sa tête.

Contactée, l'entreprise confirme l'incident et exprime «de profonds regrets». «Le chauffeur a raté l'arrêt à Toulon en raison de routes fermées sur son trajet, ce qui a engendré des erreurs dans son itinéraire. Celles-ci n'ont pas pu être corrigées en raison d'un problème du système de navigation», explique David Krebs, porte-parole de FlixBus.

Remboursement tardif

Malgré la proposition de FlixBus d'obtenir une place dans un autre bus le lendemain, le lecteur et sa compagne ont préféré rentrer en train. Avec six heures de retard et après plusieurs changements, ils sont finalement arrivés à destination.

Au moment de l'incident, FlixBus avait promis par écrit au duo qu'elle rembourserait les coûts du trajet en train, soit 244 francs. Mais, un mois après, les deux passagers n'auraient toujours rien reçu. «Ce n'est pas l'annulation, le problème, mais bien le manque d'excuses de FlixBus par la suite», déplore le lecteur. De son côté, l'entreprise de transport assure que les voyageurs seront bel et bien remboursés: «La division compétente s'en occupe», a assuré le porte-parole.

Ce n'est pas la première fois que l'entreprise allemande aux bus verts fait les gros titres. À plusieurs reprises, des passagers ont été témoins de comportements dangereux, notamment de chauffeurs en train d'utiliser leur téléphone ou de regarder une série en conduisant. Plusieurs accidents ont également eu lieu, l'un d'eux faisant un mort.

(ehs/lph)