Suisse romande

07 mai 2019 12:44; Act: 07.05.2019 15:39 Print

Le Léman Express va mettre les CFF au supplice

Les CFF planchent sur l'intégration dans l'horaire de décembre du Léman Express, très complexe car ce train transfrontalier passera d'un système à un autre en roulant.

Le Léman Express sera la star du changement d’horaire 2020
Sur ce sujet
Une faute?

Les trains du RER transfrontalier Léman Express circuleront dès le 15 décembre dans l'agglomération franco-valdo-genevoise. Le «timing est serré» s'agissant de l'homologation du matériel roulant dans les deux pays et des tests à effectuer, mais les CFF sont confiants.

«L'important, c'est que les trains puissent circuler en Suisse et en France», a expliqué mardi à Lausanne Alain Barbey, directeur régional pour la Suisse romande. Ces trains, «relativement complexes», doivent notamment pouvoir passer d'un système à un autre en roulant, un défi.

Les homologations sont attendues pour cet été et le planning est juste mais tenu. Objectif: réaliser des essais avant la mise en pratique le 15 décembre, a poursuivi Alain Barbey. Pour rappel, ce plus grand RER transfrontalier d'Europe est synonyme de 230 km de lignes, 45 gares et environ 50'000 passagers par jour.

Moins de voitures

Six trains par heure et dans chaque sens circuleront entre Genève et Annemasse (F). En semaine, les convois rouleront de 05h00 à minuit et demie entre ces deux points. Si les études se confirment, le réseau devrait permettre une diminution de 12% du trafic routier à Genève, a ajouté Mario Werren, directeur de Lémanis, filiale des CFF et de la SNCF.


Côté horaires, il faudra patienter jusqu'à la fin du mois de mai pour que ceux-ci soient mis en consultation, comme tous ceux des CFF. Quant aux tarifs, ils seront communiqués durant l'été.

Devant la presse, l'ex-régie a également informé sur le reste du réseau dès l'introduction des nouveaux horaires à la mi-décembre. Le RegioExpress «Léman» doit ainsi permettre à Bex (VD) d'être mieux desservie. La commune du Chablais aura droit à une desserte par heure, ce qui n'est pas le cas actuellement. Plus largement, le RegioExpress reliant Vevey (VD) à Genève sera prolongé aux deux extrémités: Annemasse et St-Maurice.

Offre pour la France

S'agissant du trafic international, particulièrement de la France, Lyria souligne qu'elle offrira au total 30% de places supplémentaires entre la Suisse et Paris. La flotte sera par ailleurs modernisée.

Concernant la ligne TGV Lausanne-Paris, les CFF évoquent un «saut d'offre» notamment avec le développement des liaisons via Genève. Jusqu'ici, les passagers disposaient de 4 ou 5 allers-retours quotidiens contre 6 dès mi-décembre.

Reste qu'une des liaisons entre Lausanne et Paris passant par Vallorbe devrait être supprimée, au grand dam du Canton de Vaud et de la région Bourgogne-Franche-Comté qui sont en discussion avec Lyria. Interrogé sur l'état des échanges, Alain Barbey souligne que Lyria est une «entreprise indépendante. C'est elle qui conduit les négociations».

Si l'offre Genève-Paris est accrue et celle entre Neuchâtel et la capitale française maintenue, la liaison pour Marseille est elle revue à la baisse. La ville du sud de la France ne sera ainsi desservie de Genève que durant la période estivale et non plus toute l'année. En dehors de l'été, les clients devront prendre une correspondance à Lyon.

Quant à la liaison directe Berne-Paris, assurée jusqu'ici une fois par jour, elle disparaîtra. Les passagers devront passer par Bâle, avec un temps de trajet légèrement rallongé de cinq minutes. Concernant les allers-retours pour Bâle, 6 trajets seront assurés chaque jour contre 5 à 6 actuellement.

A double étage

Quant aux nouveaux trains duplex TGL, les CFF ont annoncé la semaine précédente avec l'entreprise Bombardier le report de leur mise en service entre Genève et St-Gall. Alain Barbey a expliqué que si ces trains circulent, ils ne le font pas avec «la qualité nécessaire».

Leur introduction prévue fin 2019 sur la ligne IC1 entre Genève Aéroport, Lausanne, Fribourg, Berne, Zurich et St-Gall interviendra ultérieurement, lorsque le parc de véhicules opérationnels sera suffisant.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Guy Hometel le 07.05.2019 13:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Léman Express, un plus attendu

    Ce nouveau réseau transfrontalier devrait rencontrer un vif intérêt auprès des travailleurs se rendant dans les entreprises de Genève et de l'arc lémanique. Moins de stress en transport public surtout ferroviaire. Reste à espérer que les contrôles auprès des voyageurs seront entrepris dès la mise en route le 15 décembre prochain, pour éviter à toute une faune qui voyage volontiers en RER sans billets les mauvaises habitudes à bord des rames du Léman Express. Et comme ce réseau traverse les frontières, un contrôle de police et de douane plus sérieux à bord ou en gare sera le bienvenu.

  • Philippe le 07.05.2019 13:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les prix

    Encore faudra-t-il des prix qui encouragent les usagers, prix Suisses pas attrayant pour les Français...

  • nc le 07.05.2019 13:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ils sont comiques à Genève

    si il croient que les frontaliers vont renoncer à leur voiture pour venir travailler à Genève

Les derniers commentaires

  • Yvan Descloux-Rouiller le 10.05.2019 15:06 Report dénoncer ce commentaire

    Inutile

    Le CEVA est inutile car le parcours est celui d'il y a 150 ans et les habitants de toute la région ne résident plus sur ce parcours. De plus les français resteront toujours attachés à la voiture et ne changeront pas. On voit déjà ce qui arrive dans le Jura ou les trains circulent à vide !

  • Franky Vincent le 09.05.2019 09:23 Report dénoncer ce commentaire

    Déjà dépassé..

    Une nouvelle fois, une fois le projet terminé, il sera déjà dépassé... Transport commun oui si moins cher, gain de temps et une fréquence suffisante. Hors faites la comparaison des temps de parcours (train/voiture)... presque tous les temps de parcours sont plus long en CEVA ou LEMAN EXPRESS qu'en voiture...

  • Guillaume ALLARD le 08.05.2019 13:49 Report dénoncer ce commentaire

    Le train c'est bien

    Je ne comprends pas les critiques, plus de trains c'est moins de pollution, d'accident, de morts. C'est mieux à l'échelle mondiale, les gens prendront le train parceque c'est plus confort, c'est moins cher, c'est l'avenir... Le reste (qui paye, à qui cela profite le plus)... On s'en fout un peu non ?

    • CP le 08.05.2019 19:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Guillaume ALLARD

      Genève a un retard de plus de 30 ans sur le reste de la Suisse. Je viens de Bâle et j'habite depuis 20 ans ici et déjà dans les années 90 on a commencé à costruire un réseau RER similaire au Lemanexpress et ceci avec succès. Donc je demande encore et toujours pourquoi Genève qui est sur le territoire Suisse doit toujours faire autrement

    • JeanP le 08.05.2019 23:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @CP

      Exactement cela. Autre exemple, les gros travaux déjà exécutés sur le rer zurichois, sont autrement bien plus conséquents que le Léman Express. En plus, contrairement à Genève, il n'y a pas eu tous ces recours sur les bords de la Limmat. Et ce n'est pas fini, de gros ouvrages sont encore en cours sans réclamation. La population a compris les bienfaits de ce développement, réflexions qui manquent chez beaucoup de genevois.

    • Bango le 09.05.2019 02:33 Report dénoncer ce commentaire

      Mieux vaut tard que jamais

      Même le canton de Vaud a son réseau de RER - même s'il n'est évidemment pas comparable à celui de Zurich - avec en plus une dizaine de petites lignes de train privées comme ramifications, ce qui en fait un réseau finalement assez tentaculaire. Un réseau combiné avec le RER fribourgeois et le RER bernois dans certaines gares, et bientôt avec le Léman Express. Genève a son salon de l'auto, de nombreux parkings souterrains très lucratifs, mais commence enfin à se réveiller concernant le réseau ferroviaire. Mieux vaut tard que jamais...

    • RB le 09.05.2019 13:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @CP

      Car à Berne pour les subventions ont favorisent d'abord la suisse allemande, les romands et le Tessin sont les viennent ensuite.

  • Game of Rhône le 08.05.2019 11:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    New Geneva

    On devrait créer la New Geneva. Le drapeau un soleil vert avec un oeil au milieu. Le slogan un juron anglais. Gouverner par des empereurs étrangers, secondés par de gras roitelets et vizirs avares. Les fous qui se donnent en spectacle disent des mensonges et cela devient des lois. Les aristocrates suisses font face à une débâcle financière qui brûle toutes valeurs patriotiques et les hussards des quartiers de Frouzie quémandent leur pitances pour faire construire à leur tour des murs contre leur cousin germain. La peste capitaliste vient reprendre ce qu'elle a donné et le climat est délétère.

    • CP le 08.05.2019 19:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Game of Rhône

      Le quartier des Frouzes comme vous écrivez ne vont jamais exister. Habiter à Genève est déjà assez cher pour nous genevois ....

  • Fer Outage le 08.05.2019 07:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Détours, des petits tours, toujours

    Compte tenu que les principales zones industrielles de Genève Meyrin, Onex, Vernier et PLO) se trouvent en dehors du réseau ferroviaire, il y a fort à parier que beaucoup de frontaliers et genevois prendront encore leur voiture!

    • CP le 08.05.2019 19:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Fer Outage

      Ah bon ? Et la gare de Zimeysa qui est aussi une gare Lemanexpress votre avis désert quelle commune ? Marseille ???