Genève

24 mai 2018 22:33; Act: 25.05.2018 09:51 Print

Habitants à bout de nerfs à cause d'un marché festif

par Maria Pineiro - Tous les jeudis soir, la place des Grottes est envahie à l'heure de l'apéro, parfois jusque tard dans la nuit. Les nuisances agacent les riverains.

storybild

Durant les belles soirées d'été, la place des Grottes est bondée. (Photo: mpi)

Une faute?

«La fréquentation du marché des Grottes a littéralement explosé depuis le retour des beaux jours. Le phénomène a pris une ampleur démesurée», s'exclame Antonio Pizzoferrato, chef de la police municipale de la Ville.

Il faut dire que ce rendez-vous du jeudi soir sur la place du quartier a tout pour plaire: maraîchers, vins et bières locaux, pain, planchettes de fromages et de charcuteries. Le tout à consommer sur place jusqu'à 20h30. Créé à l'instigation des habitants en 2010 afin de redonner un peu de vie à ce lieu, le marché peut attirer entre 1000 et 1500 personnes les belles soirées d'été. «C'est devenu un point de ralliement qui draine bien au-delà du quartier, précise Antonio Pizzoferrato. Au point d'être bien référencé sur les sites dédiés aux sorties: «C'est LE rendez-vous afterwork». Selon Olivier Perrin-Riondel, membre du groupement des riverains de la place des Grottes, le marché serait même conseillé par le magazine d'Easyjet.

Des nuisances jusque tard dans la nuit

Une fréquentation qui n'est pas sans poser un certain nombre de problèmes. «Les jeudis soirs, nous sommes envahis, image Olivier Perrin-Riondel. Nous, habitants, allons au marché avant 18h, après, il y a vraiment trop de monde.» Car la fréquentation va bien au-delà des clients des stands. «Ce qui nous pose problème, ce sont les gens qui viennent avec leurs propres victuailles et qui restent après l'heure de fermeture», explique Antonio Pizzoferrato. Les riverains sont pour certains au bord de la crise de nerfs et craignent l'arrivée de l'été. En effet, quelques dizaines de gens restent souvent sur la place jusqu'à une heure avancée de la nuit. Pour les riverains et la place jonchée de déchets, les lendemains d'hier sont régulièrement difficiles. Les marchands se plaignent également de l'impossibilité de circuler sur la place, ce qui freine leurs clients et rend les manoeuvres de camion très compliquées. Pour Willy Cretegny, président de l'association des marchés et présent aux Grottes, le rendez-vous est un succès. C'est l'après qui doit être géré. Ceci est du ressort de la Ville.

Victime de son succès, le marché des Grottes se cherche une nouvelle dynamique. «Nous ne souhaitons pas sa disparition, rassure Lionel Perrin-Riondel. Mais il ne faut pas que ce rendez-vous se résume un simple apéro. Nous voulons qu'il reste un marché à destination des habitants.» Il craint sinon un rejet pur et simple des riverains.

Toutes les pistes sont ouvertes

Ces derniers veulent qu'une réflexion soit menée. Pour l'heure, toutes les pistes sont ouvertes: redimensionnement, petite pause de quelques semaines, pas d'alcool durant l'été ou encore diminuer le nombre de stands dédiés à l'apéro. «Le marché a été monté en collaboration avec les autorités, son évolution doit se faire de la même manière», détaille Lionel Perrin-Riondel.

Antonio Pizzoferratto abonde: «Nous allons réunir tous les acteurs du dossier afin d'élaborer des solutions concertées. Depuis l'année passée, la police municipale a renforcé sa présence sur le site afin de disperser la foule dès la fin du marché. Le travail de la voirie a également été adapté afin de nettoyer tôt le lendemain. Cette année, nous allons faire un travail de fond. Il s'agira de sensibiliser les usagers de la place, à l'image de ce qui a été fait pour pacifier la rue de l'Ecole-de-Médecine.» Ces rencontres sont prévues tout prochainement. «Ne soyons pas trop calvinistes, ne détruisons pas ce qui marche», met en garde Willy Cretegny.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Lilly le 24.05.2018 22:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quelle solution ?

    Et bien vu l affluence cela répond visiblement à un besoin... Tout comme le besoin légitime des habitants de pouvoir dormir en paix afin daller gagner le lendemain de quoi alimenter nos impôts (merci !). Il y a vraiment une réflexion à faire à Genève sur l hyper centre qui devrait être animé (comme dans toutes les grandes villes dEurope) et qui est mortellement vide dès 20h, alors que ça ne dérangerait personne vu quil ny a que des bureaux.

  • Ouais le 24.05.2018 22:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Réussi

    Belle pub, y'aura encore plus de monde !

  • ... le 24.05.2018 23:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...

    La blague, le but était de redonner vie au quartier. Et quand il est plus vivant que jamais, c'est un problème. Sérieux c est quoi votre réel problème à Genève ?

Les derniers commentaires

  • Patty le 25.05.2018 20:58 Report dénoncer ce commentaire

    Dsutres Lieux dautres nuisances

    Venez su grand-Lancy vous aurez les nuisances du village du soir

  • Stephane Helba le 25.05.2018 18:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Facile à régler

    M. Pizzoferrato n'est plus le chef de service de la police municipale depuis le 1er janvier de cette année, par contre il est bien responsable de cette gabegie en ne forçant pas son service à appliquer le rêglement des marchés. Quand à régler le problème, c'est facile. A la fin du marché, soit à 20h30, les balayeuses et les laveuses entrent en fonction et vous verrez que les gens bougeront très vite. Pas besoin de les laisser toute la nuit faire des grillades et se saouler sous les fenêtres des habitants.

  • Al Laclairefontaine le 25.05.2018 17:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des raleurs

    Les GE ne supportent rien

    • Loup Gens le 25.05.2018 18:40 Report dénoncer ce commentaire

      @AI Laclairefontaine

      Et surtout pas les individus éclairés, très grands connaisseurs de tous les sujets comme vous. Enfin, un provocateur inutile de plus.

  • Titan le 25.05.2018 17:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vive la vie

    Vivre au centre ville et vouloir du silence ? Un gag. En campagne, ils se plaignent du bruit des cloches des vaches. Pourquoi sommes-nous devenu aussi penibles et intolérants. Laissez donc les gens simplement vivre.

    • Stephane le 25.05.2018 18:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Titan

      Je vous laisserais essayer de dormir au dessus d'une bande d'agités saoules et gueulards et ceci jusqu'au petit matin et aller travailler le lendemain matin en enjambant les déchets, aussi bien humains que matériel, qui jonchent le trottoir. On verra ce que pense votre patron de votre productivité. Laissons les gens vivre, ok, mais pas emmerder les autres qui ont peut-être d'autres passion dans la vie que de se bourrer la gueulle

  • Quidam le 25.05.2018 16:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bocycott

    Je boycotte Tamedia pour cause de censure injustifiée et constante.