Scènes (GE)

16 juin 2011 07:00; Act: 15.06.2011 17:34 Print

Le New Morning fera son retour à Genève cet été

Pour fêter les 30 ans de son antenne parisienne, la mythique boite de jazz du bord du Rhône s’offre un festival sur grand écran.

storybild

A la fin des années 70, le New Morning était le lieu incontournable pour les amateurs de jazz et de blues. (Photo: dr)

Une faute?

Dès 1977, tout ce que Genève connaissait de musiciens électriques se produisait au New Morning. Un début en fanfare puisque, en 1981, les créateurs du lieu ouvraient une antenne à Paris. Si l’aventure genevoise se terminait en 1983, non sans avoir accueilli de très nombreuses pointures du jazz et du blues, la salle parisienne poursuivait la sienne. Cela fait donc 30 ans que ça dure.

Pour marquer cet événement, Daniel Farhi, l’un des fondateurs du New Morning, a décidé au travers d’une dizaine de concerts filmés, tant dans la salle du quai des Forces-Motrices qu’à Paris, de les diffuser au luxueux cinéma Astor Film Lounge, rue de la Corraterie 17 à Genève, entre le 5 et le 7 août prochain.

Si la programmation fait évidemment la part belle au jazz, avec des shows de pointures telles que John Scofield, Stanley Jordan, Joe Zawinul et autre Ray Brown, les surprises ne manquent pas. Un concert enregistré à Paris en 2006, baptisé Autour du Blues, verra notamment les maîtres ès-guitares Larry Carlton et Robben Ford croiser le fer avec un certain Francis Cabrel.

En ouverture de chaque soirée, un film documentaire retraçant la grande aventure du New Morning, des débuts à aujourd’hui, sera également projeté. Les prix des séances dans ce cinéma high-tech n’ont pas encore été fixés. Les organisateurs ont touefois promis de pratiquer des tarifs raisonnables.

(dti)