Genève

31 janvier 2013 17:15; Act: 31.01.2013 17:19 Print

Le PS de la Ville renonce aux listes égalitaires

Toute mention de genre a été éliminée pour l'exécutif alors que pour le délibératif il est précisé que le sexe le plus représenté ne doit pas excéder 60%.

Une faute?

Les statuts ont été modifié par l'assemblée générale lundi dernier, a indiqué jeudi Roberto Baranzini, président du PS Ville de Genève. Il revenait sur une information du «Temps». Jusqu'à présent, le nombre de femmes et d'hommes ne pouvait pas différer de plus d'une unité que ce soit pour l'élection au Conseil administratif ou au Conseil municipal.

«Cette stricte égalité était à double-tranchant», a précisé M.Baranzini. En effet, lors de l'élection au Conseil administratif en 2011, cette règle a favorisé la candidature d'un homme, en l'occurrence Sami Kanaan, aux côtés de la sortante Sandrine Salerno. Le PS Ville de Genève veut désormais pouvoir uniquement choisir en fonction de la compétence des candidats.

Les membres ont toutefois refusé d'éliminer toute référence de genre dans les statuts, a relevé M.Baranzini. Cette proposition a été jugée trop «avant-gardiste» par la grande majorité des membres.

Au niveau cantonal, toutes les listes de plus de dix candidats doivent contenir au minimum 40% de candidats du sexe le moins représentés. Une modification n'est pas à l'ordre du jour.

(ats)