Parc des Bastions

08 décembre 2011 20:46; Act: 08.12.2011 20:48 Print

Le campement autorisé jusqu'au 31 décembre

La Ville de Genève impose aux Indignés de quitter le parc des Bastions le 1er janvier.

Sur ce sujet
Une faute?

Faute de connaître la date de la fin du mouvement, les Indignés n'avaient pas inscrit de date de fin du campement sur la demande d'utilisation du domaine public qu'ils devaient remplir.

Le conseiller administratif Rémy Pagani a annoncé mercredi soir aux Indignés que l'exécutif leur autorisait de rester jusqu'au 31 décembre, ont-ils indiqué jeudi dans un communiqué. Responsable de l'environnement urbain et de la sécurité, Pierre Maudet s'est dessaisi du dossier, jugeant ses collègues trop laxistes vis-à-vis du mouvement. Mais selon les Indignés, c'est lui qui aurait signé l'autorisation.

Les Indignés se sont installés au parc des Bastions le 15 octobre. Dans un premier temps, ils ont planté leurs tentes devant le Mur des Réformateurs, puis ils ont été contraints de se déplacer pour permettre le montage des structures destinées à la Course de l'Escalade. Ils seraient une dizaine à dormir la nuit sur le site.

(ats)