Genève

14 mars 2019 18:18; Act: 14.03.2019 18:59 Print

Le collectif qui occupe Porteous plie bagage

La bâtiment, squatté depuis fin août par un collectif, sera vide dès lundi. A terme, il fera place un centre culturel.

Sur ce sujet
Une faute?

L'Etat l'avait demandé, il a fini par l'obtenir sans procéder à une évacuation en bonne et due forme. Jeudi, le Conseil d'Etat a indiqué que les occupants de Porteous, l'ancienne station d'épuration d'Aïre, ont accepté de quitter les lieux d'ici lundi. Ce jour-là, des spécialistes se rendront sur place avec des membres du collectif« afin de sécuriser les lieux et procéder aux relevés techniques», informent les autorités. Par conséquent, l'Etat va retirer sa plainte pénale pour occupation illicite.

Cette étape permet au canton de débuter la réflexion sur la «réalisation d'un centre dédié à des projets culturels». Pour ce faire, une commission d'experts, à laquelle des membres du collectif Porteous seront partie prenante, sera instituée. Il s'agira de «définir les missions du futur lieu culturel», de déterminer des «principes d'affectation du bâtiment» et des «éléments programmatiques pour l'occupation des lieux».

Durant le processus, le collectif Porteous bénéficiera de containers installés près du site afin qu'il puisse continuer ses actvités.

(mpo)