France

11 juillet 2018 07:13; Act: 11.07.2018 07:13 Print

Le conducteur du quad fou jugé mercredi à Annecy

par Maria Pineiro - Le quinquagénaire passera devant les juges en comparution immédiate. Un cycliste avait été blessé lors des événements.

storybild

L'irruption d'un quad sur la route fermée a semé la panique dans le public. (Photo: Aurelien Vialatte)

Sur ce sujet
Une faute?

Le conducteur de quad qui a semé la terreur lors de l’Etape du Tour dimanche au Grand Bornand (F) sera jugé mercredi devant le Tribunal correctionnel d'Annecy selon la procédure de la comparution immédiate. «D’ici là, il est maintenu en détention provisoire», précise la procureure de la République Véronique Denizot.

La question de l’état de santé psychique du prévenu se pose. Il y a une suspicion de bipolarité. En effet, lors de ses deux auditions, il a affirmé aux enquêteurs avoir reçu un sms de son fils, participant à la course, lui indiquant être tombé dans un ravin. Il a donc décidé d’aller le secourir. Or, ni les déclarations de l’intéressé ni l’analyse des relevés téléphoniques ne confirment ses explications.

Expertise psychiatrique?

Si le prévenu refuse la comparution immédiate et demande à pouvoir préparer sa défense, l'audience pourrait être repoussée. Cette éventualité pourrait également se produire si les juges estiment qu'il faut procéder à une expertise psychiatrique afin de déterminer le degré de responsabilité de l'accusé.

Pour rappel, dimanche, l'homme avait fait irruption au guidon d'un quad au sein d'une course cycliste. Sourd aux injonctions de la gendarmerie exigeant qu'il quitte la route fermée, il avait zigzagué entre les coureurs sur près de 20 km avant d'être arrêté à l'arrivée après avoir heurté une moto des forces de l'ordre. Un cycliste avait été blessé dans l'incident.