Genève

13 janvier 2020 12:05; Act: 13.01.2020 13:32 Print

Le fisc modernise l'accueil du public

Après huit mois de travaux, un hôtel des finances repensé devrait simplifier la vie des contribuables.

storybild

Le nouveau hall d'accueil de l'hôtel des finances, entouré des vingt-deux guichets. (Photo: Etat de Genève)

Une faute?

Depuis le 2 janvier, les contribuables genevois n'ont plus à se frayer un chemin dans les étages de l'hôtel des finances et à attendre leur tour, voire à s'agglutiner, dans des salles d'attente d'un autre âge. Ils profitent désormais d'un immense hall d'accueil, visuellement très réussi avec sa couverture boisée et ondulante, autour duquel ont été rassemblés tous les guichets du lieu, au nombre de vingt-deux.

«Moderniser l'administration est très important, a rappelé ce lundi la conseillère d'Etat chargée des Finances Nathalie Fontanet (PLR). A l'heure du numérique, il n'était plus acceptable que les usagers se déplacent dans les étages. Le cadre de travail est également plus adapté à la mission des collaborateurs, et l'accueil du public a été optimisé.»

Dorénavant, les usagers sont pris en charge par des bornes d'accueil (et aiguillés par des collaborateurs en chair et en os) où ils indiquent la raison de leur venue: paiement, taxation, etc. L'attente est centralisée, et le nombre de guichets affectés à telle ou telle tâche est modulé en fonction de la demande. Fini, donc, «les locaux de réception surchargés où certains devaient parfois attendre assis parterre, ce qui était immensément désagréable», se réjouit Daniel Hodel, le directeur de l'administration fiscale.

Autre nouveauté, qui n'est pour l'heure qu'un projet pilote inspiré du Québec, des travailleurs sociaux de l'Hospice général seront présents du 17 février au 31 mars pour aider les contribuables exclus des e-démarches à remplir leurs déclarations d'impôts. «La clientèle visée est celle qui ne va pas chez les fiduciaires, principalement les aînés et les jeunes majeurs», expose Nathalie Fontanet. «Il s'agit de rattraper ces gens qui se laissent aller pour diverses raisons et leur éviter des taxations d'office alourdies par des amendes», ajoute Daniel Hodel.

Dernier point, souligné par la conseillère d'Etat et qui illustre la volonté de s'adapter au public: une salle de jeux a été prévue pour les enfants, et un espace dédié à l'allaitement la jouxte.

(jef)