Haute-Savoie (F)

08 juin 2017 06:59; Act: 08.06.2017 11:14 Print

Le jet-ski autorisé dans la partie française du Léman

par Maria Pineiro - Le boss d’une base de scooters des mers se frotte les mains: la justice a cassé deux arrêtés interdisant de naviguer avec ces engins sur le lac.

storybild

Une base de jet-ski pourrait ouvrir déjà cet été sur le Léman, se réjouit Pascal Guarnieri. (Photo: Lucien Fortunati)

Une faute?

«C’est une grande victoire», se réjouit Pascal Guarnieri. Après près de dix ans de bataille judiciaire, le gérant de Sealac Jet a obtenu gain de cause. Le 30 mai, le Tribunal administratif de Grenoble a cassé deux arrêtés préfectoraux, autorisant ainsi la circulation de jet-skis sur la partie française du Léman. La préfecture de Haute-­Savoie annonce prendre acte de cette décision. En période de réserve électorale, qui précède les législatives, elle n’a pas précisé sa volonté de recourir. Le département de Haute-Savoie a jusqu’au 30 juillet pour faire appel au Tribunal de Lyon.

Cette décision ouvre un vide juridique, explique Me Jean-Luc Giraud, avocat de Pascal Guarnieri: «Nous souhaitons discuter avec les autorités pour mettre en place une réglementation pérenne.»

L’entrepreneur, lui, s’enthousiasme: «Je vais ouvrir une base de jet-ski sur le Léman mi-juillet au plus tard. Je suis en discussion avec une mairie. J’ai quatre motos à disposition de mes futurs clients, précise-t-il. Et déjà beaucoup de demandes des deux côtés de la frontière.»

Au bout du lac, la police genevoise rappelle quant à elle que la pratique du jet-ski reste interdite dans les eaux territoriales helvétiques. «Les contrevenants risquent au minimum une amende, rappelle sa porte-­parole Chloé Dethurens. C’est au loueur d’informer les clients de la législation suisse et des frontières à ne pas dépasser.»