Genève

03 juillet 2014 09:27; Act: 03.07.2014 16:14 Print

Le magistrat au seau d'eau bientôt jugé

Un magistrat de la Cour des comptes genevoise avait renversé de l'eau sur un collègue en septembre 2012. Jugé à l'automne, il est notamment accusé de séquestration.

storybild

Stéphane Geiger (à droite) devra répondre de ses actes devant le Tribunal de police. Daniel Devaud est le plaignant. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Voies de fait, dommages à la propriété et séquestration: ce sont les infractions retenues à l'encontre de Stéphane Geiger, ancien magistrat de la Cour des comptes genevoise, révèle la «Tribune de Genève», qui s'appuie sur l'acte d'accusation. Les deux premiers faits qui lui sont reprochés remontent au 12 septembre 2012. Ce jour-là, l'ancien juge perd son sang-froid, part acheter un seau, le remplit puis le renverse sur Daniel Devaud, également membre de l'instance de surveillance. Plusieurs documents sont abîmés au passage.

La séquestration reprochée à Stéphane Geiger aurait eu lieu le 23 octobre 2012. Daniel Devaud s'apprêtait à sortir de son bureau de la Cour des comptes quand son collègue l'en aurait empêché. Il aurait repoussé le plaignant qui serait tombé sur le dos. L'accusé se serait alors mis devant la porte, bloquant le passage jusqu'à l'arrivée de la police.

En théorie, Stéphane Geiger risque jusqu'à 5 ans de prison pour la séquestration et une amende pour les autres faits. Le procureur général Olivier Jornot représentera le Ministère public lors de ce procès au Tribunal de police.

(jcu)