Genève

17 juin 2019 22:29; Act: 18.06.2019 09:19 Print

Le patin trouve un accord mais perd son champion

par Lucie Fehlbaum - Les tensions qui régnaient autour de l'école de patinage sont apaisées et un accord a été trouvé. Ça n’a pas été sans casse.

storybild

En 2017, la patinoire des Vernets a enregistré 113'000 entrées. (Photo: iStock)

Sur ce sujet
Une faute?

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué? L’adage résume bien la débâcle de l’affaire de l’école de patinage de Genève, démarrée en 2016 et qui vient de trouver son épilogue.

Devant la presse lundi, Sami Kanaan, magistrat titulaire, a présenté le fonctionnement définitif du patinage artistique local. Un seul club, le Club des patineurs de Genève (CPG), coordonnera tout, comme pour tous les autres sports. Il gérera notamment le temps de glace, précieux. Les tarifs des six professeurs indépendants exerçant sur place ont été revus par la Ville.

La Ville regrette le lancement du concours

Toutefois, dans la crise, la patinoire a perdu Stéphane Lambiel. Ancien élève des Vernets, l’ex-champion du monde avait été évincé en 2016 après l’appel à projet du Service des sports. Ce dernier souhaitait «remettre de l’ordre» et imaginait une structure pédagogique. Le CPG figurait aussi au rang des perdants. L’Académie de patinage de Vanessa Gusmeroli, athlète olympique originaire d’Annecy (F), avait emporté haut la main le concours. La Ville a reconnu lundi qu’elle n’aurait jamais dû le lancer.

L’éviction du Valaisan Stéphane Lambiel avait fait grand bruit, sur fond de guerre d’ego et de racisme antifrançais. Trois recours, une pétition et une médiation n’avaient pas calmé les détracteurs de Vanessa Gusmeroli. Un groupe de travail a planché 18 mois pour parvenir à la formule présentée lundi. La championne a accepté de redevenir simple professeure. Stéphane Lambiel, lui, se concentre sur ses projets internationaux.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Philippe Php le 18.06.2019 10:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et la marmotte...

    Et une genferei de plus... une !

  • Nick Elkrom le 18.06.2019 13:08 Report dénoncer ce commentaire

    Genève, comme d'hab.

    On a un champion olympique, et on le vire. Je comprend pas.

  • Trnquilite le 20.06.2019 14:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hahaha

    Cette bonne dame a quand même reçu 40000 de la ville donc d émis impôts ! Ça va lui permettre de vivre tranquillement en France !

Les derniers commentaires

  • Trnquilite le 20.06.2019 14:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hahaha

    Cette bonne dame a quand même reçu 40000 de la ville donc d émis impôts ! Ça va lui permettre de vivre tranquillement en France !

  • Nick Elkrom le 18.06.2019 13:08 Report dénoncer ce commentaire

    Genève, comme d'hab.

    On a un champion olympique, et on le vire. Je comprend pas.

    • Presque le 18.06.2019 13:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Nick Elkrom

      Champion du monde, pas olympique.

  • Nico le 18.06.2019 11:00 Report dénoncer ce commentaire

    Du pareil au même

    Racisme anti-français? Je comprends pas pourquoi... genevois, français, c'est la même chose!

    • Nico professeur d'économie de bar le 18.06.2019 15:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Nico

      Le jour où Genève sera français (ce qui n'arrivera pas) tu ne tiendras plus le même discours. Car sans les petits sousous de Genève, la Suisse Romande est dans la mouise.

    • Tibilou le 20.06.2019 05:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Nico

      Petite histoire du canton de Vaud: Avant 1536, savoyards Entre 1536 et 1798 ... bernois Entre 1798 et 1803 ... français sous l'égide de Napoléon, vous avez gardé le surnom de « y en a point comme nous » Genève n'a été française que de 1800 au 31.12.1814, jour ou elle fut pdt une demi journée sous protectorat autrichien. Demi journée pdt laquelle se sont tenu les pourparlers pour entrer dans la Confédération Helvétique, ce fut chose faite le 01.06.1815.

    • Tibilou le 20.06.2019 05:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Nico

      Venant d'un vaudois dont le canton n'a pas été fichu de former un champion olympique de patinage , votre commentaire est plutôt drôle. Ou se situe le musée olympique, ah oui à Lausanne, ce joli village de pêcheurs au bord du Lac de Genève.

  • P-A. le 18.06.2019 10:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comprends qui voudra comprendre ...

    La ville reconnait qu'elle n'aurait pas dû lancer de concours...Mais n'est-il pas légitime voir en tous les cas morale de le faire? N'en déplaise à sa Majesté Monsieur Stéphane Lambiel ?

  • Philippe Php le 18.06.2019 10:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et la marmotte...

    Et une genferei de plus... une !