Genève

13 février 2013 15:25; Act: 13.02.2013 15:51 Print

Le pont provisoire du CEVA franchit l'Arve

par Jérôme Faas - Le chantier du RER a passé un cap symbolique et spectaculaire ce mercredi matin. Un ouvrage relie désormais les berges carougeoises au pied des falaises de Champel.

Une faute?

Pousser un pont pour permettre de creuser un tunnel. Telle est l'opération à haute teneur symbolique qui s'est déroulée ce mercredi matin à proximité du boulodrome de la Fontenette. Le chantier du CEVA prend donc un tour nouveau, puisque la passerelle provisoire de 70 mètres de long qui enjambe désormais l'Arve autorisera les ouvriers à accéder aux falaises de Champel. Le percement de celles-ci peut maintenant débuter.

La conseillère d'Etat Michèle Künzler, chargée de la Mobilité, a salué une phase «historique. Nous allons créer un réseau ferroviaire, comme dans les autres grandes villes d'Europe et de Suisse. C'est le chantier du siècle, la même chose que lorsqu'on a abattu les murailles de la ville en 1850. On agrandit Genève.»

Laurent Staffelbach, délégué de la direction des CFF, a pour sa part estimé que le CEVA était indispensable pour assurer «le développement démographique de la région, et donc sa prospérité». Pour lui, contrairement à Lausanne et Genève, les villes suisses alémaniques disposent, en termes de transport régional, de «toiles d'araignée denses avec des cadences de dix minutes, qui changent le mode de vie». Le CEVA doit remédier à cette carence.