Genève

20 mai 2015 10:50; Act: 20.05.2015 12:50 Print

Le privé qui veut payer pour le musée est excédé

Jean Claude Gandur, qui offre 40 millions pour rénover le Musée d'art et d'histoire en échange de la mise en valeur de sa collection, se fâche contre la Ville.

storybild

L'extension et la rénovation du Musée d'art et d'histoire est débattue depuis mardi par le Conseil municipal de la Ville de Genève. (Photo: Keystone/Salvatore di Nolfi)

Sur ce sujet
Une faute?

«Je suis très fâché!» Jean Claude Gandur, l’homme qui offre de financer une grande partie de l’extension-rénovation du Musée d’art et d’histoire en échange d’une mise en valeur de sa collection privée, exprime sa colère dans la «Tribune de Genève». Alors que le Conseil municipal débat depuis mardi soir du projet, devisé à 132 millions, dont 40 millions mis de la poche de l’homme d’affaires, ce dernier a du mal à accepter les événements récents. Le Conseil administratif a en effet déposé à la dernière minute un amendement prévoyant de renégocier la convention qui lie depuis 2010 la Ville de Genève à la Fondation Gandur pour l’art. «On est en train de dynamiter, pour des raisons politiques, ce qui aurait dû simplement aboutir à un magnifique musée qui fasse rayonner Genève», s’énerve le collectionneur d’art.

Jean Claude Gandur indique au quotidien genevois ne pas être d’accord de revisiter cette convention. «On me demande de repartir de zéro. C’est hors de question.» Il explique par ailleurs qu’à ses yeux, de nos jours, «un musée public seul n’a plus les moyens de montrer des collections exceptionnelles. Il a besoin d’argent privé. Mais il ne faut pas s’attendre à ce que des particuliers offrent de telles sommes sans contrepartie.»

Offre de Montpellier refusée

L’homme se déclare découragé, et regrette d’avoir refusé une proposition de Montpellier, qui offrait de construire un musée pour présenter les œuvres qu’il possède.

Le Conseil municipal va poursuivre ses débats sur le sujet ce mercredi. Le PLR, le PS, le PDC et le MCG paraissent soutenir le projet d’extension-rénovation du musée, que combattent Ensemble à Gauche, l’UDC et les Verts. Les deux premières formations ont déjà annoncé leur volonté de lancer un référendum si le oui l’emportait.

(jef)