Justice genevoise

16 mars 2011 11:43; Act: 16.03.2011 15:22 Print

Le procès de la BCGE redémarre en mai

Suspendu en novembre dernier, le procès de la Banque cantonale de Genève (BCGE) pourra reprendre en mai prochain pour deux mois.

Sur ce sujet
Une faute?

Les débats se tiendront devant le Tribunal correctionnel, présidé par le juge Jean-Marc Verniory. Le Ministère public entend requérir une peine privative de liberté supérieure à deux ans, mais ne dépassant pas 10 ans.

Après avoir pris connaissance de l'acte d'accusation du procureur général ainsi que du dossier dit «de la BCGE», Jean-Marc Verniory, directeur de cette procédure et président du Tribunal correctionnel, a informé les parties concernées que ce procès se tiendrait du 16 mai au 15 juillet 2011, a précisé mercredi le pouvoir judiciaire genevois.

Une interruption est par ailleurs prévue entre le 28 mai et le 19 juin prochain. Par ordonnance du 15 mars dernier, le juge a en outre décidé de ne pas joindre la procédure dite de la «Rente Immobilière SA» à celle de la Banque cantonale de Genève.

Pour rappel, le procès avait été suspendu en novembre dernier suite à la récusation du président de la Cour correctionnelle Jacques Delieutraz, accusé d'avoir fait preuve d'impartialité dans le tirage au sort du jury.

Le nouveau procès se déroulera sans jury populaire. Il doit permettre de tirer au clair les responsabilités à l'origine de la débâcle de la BCGE à la fin des années 1990. Plus de 10 ans après le début de l'enquête pénale, l'ancien président de la banque Dominique Ducret, l'ancien directeur général Marc Fues, son ancien directeur-adjoint René Curti ainsi que deux réviseurs de la société Ernst & Young sont accusés de faux dans les titres et de gestion déloyale aggravés.

(ap)