Genève

06 décembre 2018 09:43; Act: 06.12.2018 19:36 Print

Le projet de télécabine risque de rester à terre

En commission, une (courte) majorité a refusé un crédit d'étude pour une liaison par câble entre la douane de Bardonnex et l'aéroport.

storybild

(Photo: Keystone/Glenn Copus)

Sur ce sujet
Une faute?

Le scepticisme du début avait fait place à un relatif enthousiasme... qui est aujourd'hui douché. Malgré un «oui» massif du Grand Conseil au printemps 2017 pour se pencher sur une liaison en télécabine entre la douane de Bardonnex (GE) et l'aéroport, le sujet n'a pas décollé en commission des travaux. Par huit voix (PLR, MCG, UDC, Ensemble à Gauche) contre sept (PDC, PS, Verts), elle a refusé le crédit d'étude d'avant-projet, devisé à 3 millions de francs, indique la «Tribune de Genève».

Initié par les Verts et porté ensuite par l'ancien conseiller d'Etat PDC Luc Barthassat, l'idée d'une télécabine urbaine divise toujours. Ses opposants, surtout la droite, craignent pour la sphère privée des habitants avec notamment une vue directe sur les jardins et les balcons, pour les passagers des nacelles.

La nécessité de raccorder d'immenses pylônes à des routes pour acheminer d'éventuels secours, le tracé de 11,5 km jugé inadapté et l'impact environnemental font aussi grincer des dents.

De leur côté, les partisans de la liaison par câble mettent en avant son coût financier et écologique peu important, un parcours qu'aucun train n'empruntera avant des années et une capacité de transport comparable à un tram.

(dra)