Genève

26 novembre 2019 21:11; Act: 26.11.2019 21:11 Print

Le recomptage du vote fiable, mais pas à 100%

La Chancellerie a expliqué pourquoi le second dépouillement du vote ultra-serré sur le pôle football, au résultat inverse au premier, était digne de confiance.

storybild

A neuf voix près, la zone du Pré-du-Stand, au Grand-Saconnex, n'accueillera ni les terrains de football, ni les bureaux montré sur cette image de synthèse. (Photo: de Giuli & Portier architectes SA)

Sur ce sujet
Une faute?

Dimanche, le pôle football du Pré-du-Stand était accepté en votation par 15 voix. Lundi, après recomptage, il était refusé par 9 voix. Selon la Chancellerie, ce résultat est plus fiable que le premier car il a été entièrement obtenu par lecture optique, à la «marge d’erreur plus faible» que le comptage manuel. Or, les bulletins déposés dans les urnes dimanche avaient été dénombrés à la main. Vu cette fiabilité accrue, un troisième décompte «n’a pas été estimé nécessaire». Soit. Mais si 18 «oui» manuels ont ainsi muté en «non», 6 «oui» pourtant lus par une machine la veille se sont aussi transformés. Explication: «La lecture optique bien que plus précise ne permet pas une fiabilité à 100%». Ah? Mais la commission électorale centrale, entité indépendante qui contrôle le dépouillement, a confirmé les résultats définitifs. Ouf.

(jef)