Genève

03 décembre 2015 11:24; Act: 03.12.2015 20:11 Print

Le tram 15 va bientôt se rapprocher de la France

par David Ramseyer - Le tracé de l'extension de la ligne de tram 15, qui reliera les Palettes à Plan-les-Ouates puis à la Haute-Savoie, a été dévoilé ce jeudi.

Une faute?

Le projet «attendu depuis des années pour alléger le trafic automobile au sud du canton» est sur les rails, assure le Conseil d’Etat. Le tram 15 devrait relier d’ici huit ans la gare du RER Léman Express de Lancy Pont-Rouge à celle de Saint-Julien-en-Genevois(F). Le chantier sur territoire suisse est prévu en deux étapes, dévoilées jeudi.

Tram dans la verdure

La première emmènera la ligne 15 des Palettes à la zone industrielle de Plan-Les-Ouates avec des travaux agendés de 2017 à fin 2019. Sur la route de Base, en parallèle de la route de Saint-Julien, les convois circuleront en site propre sur une voie végétalisée. «Nous avons fait le maximum pour que le projet s’intègre harmonieusement dans une zone qui compte de nombreux espace verts et zones agricoles», souligne le conseiller d’Etat chargé des transports Luc Barthassat.

Le tram transfrontalier passera aussi par le futur quartier des Cherpines, où une partie des 3000 logements prévus devraient accueillir leurs locataires pile au moment où la première étape de la ligne sera mise en service. «Les habitants pourront ainsi prendre tout de suite de bonnes habitudes de transports», glisse Antonio Hodgers, à la tête du Département de l’aménagement et du logement.

Nouvelle route à construire

La seconde étape sur sol genevois prévoit l’extension du tracé jusqu’à la frontière à Perly d’ici 2023. Elle nécessitera la construction d’un pont sur l’autoroute de contournement et d’une route d’évitement pour le trafic automobile à Perly, où les autorités ont également prévu d’installer un parking d’échange. A charge de la France de poser dans le même temps ses voies de trams depuis la gare de Saint-Julien-en-Genevois jusqu’à la douane.

Toutes les 5 minutes

A terme, le tram 15 devrait circuler toutes les cinq minutes aux heures de pointe. Les arrêts seront plus espacés qu'en ville, ce qui devrait augmenter la vitesse commerciale moyenne des véhicules des TPG. Le trajet entre la ville haut-savoyarde et la jonction avec le Léman Express devrait durer 25 minutes. La partie du chantier sur sol suisse est budgétée à 235 millions de fr., dont 40% à charge de la Confédération. C’est un projet «très important», dixit l’Etat, dans une région où 5000 emplois devrait voir le jour d’ici cinq ans et où 11'000 nouveaux habitants sont attendus à l’orée 2030, avec le développement de Perly-Certoux, du secteur ouest des Cherpines et du quartier des Semailles à Lancy.