Genève

22 mars 2019 09:26; Act: 22.03.2019 09:26 Print

Les seniors prendront l’air en triporteur électrique

par Lucie Fehlbaum - Deux associations cyclistes ont acheté un vélo conçu pour transporter les aînés. Elles le proposent aux EMS.

"Dans les homes, les sorties sont limitées et se font souvent en minibus", déplore Claude Marthaler, cycliste, aventurier et fer de lance du projet A vélo sans âge à Genève.Vidéo: Frédéric Favre.
Sur ce sujet
Une faute?

Ce genre d'engin se croise généralement aux abords des écoles primaires. Il est alors à ras le sol et contient un ou deux bambins, ballottés derrière le vélo du parent qui pédale. Le triporteur que viennent d'acheter Genèveroule et l'Association transports et environnement (ATE) part du même principe, mais s'adresse à un autre public. Le projet A vélo sans âge propose de rendre aux seniors qui ne peuvent plus pédaler les sensations de la petite reine. «Dans les EMS, les sorties sont limitées et se font souvent en minibus, déplore Claude Marthaler, cycliste, aventurier et fer de lance du projet à Genève. Avec ma maman, qui va avoir 90 ans, nous avons ainsi fait un tour de la rade en triporteur.»

Triporteur sur les quais

Le projet d’origine danoise a aussi séduit Neuchâtel. Pionnières en Suisse, des associations mettront des homes et des pilotes en relation dès avril. A Genève, le système sera un peu différent. «Les EMS, selon leurs besoins, pourront louer les triporteurs à Genèveroule, qui gère son entretien, explique Christiane Fischer, membre de l'association. Ils serviront aux loisirs ou pour des transports utilitaires.» Les personnes à mobilité réduite, qui ne résident pas en homes, pourront l'emprunter. Pour l’heure, la flotte ne comporte qu’un seul engin, mais elle devrait se développer. «Tous nos sites de prêt ouvriront le 29 avril, précise Daniel Suda Lang, directeur de l'association. Le fameux triporteur se trouvera au Quai du Mont-Blanc, proche des Bains des Pâquis.»

Permis vélomoteur

L’usage du triporteur peut être délicat. Jean Berthet, membre de l’ATE, expliquera son maniement aux collaborateurs des EMS et aux proches aidants. «Un permis vélomoteur est nécessaire pour conduire le triporteur. Ce véhicule est particulier, sa plaque est similaire à celle d'un scooter. Il est adapté aux normes suisses pour transporter deux personnes. Bien qu'il ne dépasse pas les 20 km/h, une ceinture assure la sécurité des passagers.» Des subtilités, à l'instar du marchepied pour faciliter l'installation des seniors, méritent aussi quelques précisions.