Grand Conseil

25 mai 2011 22:00; Act: 25.05.2011 16:40 Print

Les 14 millions pour le Moa font jaser

Les deux parcelles sur lesquelles se trouve la disco genevoise seraient achetées trois fois leur valeur réelle. Des députés s’interrogent.

Sur ce sujet
Une faute?

«Le prix du mètre carré en zone industrielle est actuellement de l’ordre de 250 fr. L’Etat veut racheter 14 millions les deux parcelles abritant le Moa, cela revient à 750 fr. le m2! C’est tout simplement inacceptable!» Eric Bertinat, président de la commission des finances du Grand Conseil, ne décolère pas.

«Le conseiller d’Etat Mark Muller doit absolument rediscuter ce prix d’achat», ajoute le député UDC. Inscrit à l’ordre du jour du Grand Conseil, le sujet devrait être débattu, puis voté, jeudi ou vendredi.

Egalement opposé à ce montant, le MCG Eric Stauffer promet un «carnage» lors des débats! Plus nuancé, le socialiste Roger Deneys explique que «sur ce terrain, il y a aussi des immeubles et un rendement locatif qui lui donnent de la valeur», dit-il. Il estime toutefois que 14 millions, «c’est un million de trop».

Le Vert Christian Bavarel comprend que «l’acquisition de ce terrain soit utile à l’Etat». Mais il se demande «comment justifier un tel montant?».

En charge du dossier, Mark Muller a expliqué à la commission des finances que «le gouvernement était parti d’une valeur du terrain de 250 fr. le m2, à laquelle a été ajoutée la valeur des constructions». Le magistrat libéral a aussi rappelé que «dans une estimation immobilière, le rendement locatif est une donnée de base».

Si le parlement accepte ce crédit, Eric Bertinat craint «un précédent qui faussera les prix du marché au détriment du citoyen».

(dti)

Les commentaires les plus populaires

  • personne le 27.05.2011 21:12 Report dénoncer ce commentaire

    stupide

    le manque de crêches bon marché, les infrastructures de locomotion etc... font défaut à l'heure actuelle. Bande de n***, réfléchissez un peu avant de faire encore supporter sur les fiches d'impôts le prix du terrain

  • ROSE DES SABLES le 26.05.2011 13:36 Report dénoncer ce commentaire

    Le MOA

    Il est un fait que nous devons réfléchir à la necessité de cet achat. Ne pourrions-nous pas garder cet argent par les temps qui courent pour des projets moins existentiels. Il me semble que l'Etat dépense trop dans ce domaine. A Genève nous ne manquons pas de lieux culturels. C'est une mode, nos élus passent trop de temps dans ce domaine. Réfléchisson sur le fond et non sur la forme. Merci

  • C.Paduboulo le 26.05.2011 08:04 Report dénoncer ce commentaire

    République bananière

    Ca fera sûrement plaisir aux propriétaires de villas spoliés lors d'expropriations à l'enseigne de "l'utilité publique". Cette clique mérite des claques.

Les derniers commentaires

  • personne le 27.05.2011 21:12 Report dénoncer ce commentaire

    stupide

    le manque de crêches bon marché, les infrastructures de locomotion etc... font défaut à l'heure actuelle. Bande de n***, réfléchissez un peu avant de faire encore supporter sur les fiches d'impôts le prix du terrain

  • moi aussi le 26.05.2011 20:26 Report dénoncer ce commentaire

    Bon achat

    Mais ce dont ont besoin les genevois c'est des logements abordables pas d'un endroit pour se droguer. Rasons ce moa et construisons de beaux immeubles à loyers modérés sur ces parcelles.

    • raymond le 27.05.2011 00:34 Report dénoncer ce commentaire

      "moi aussi "ne faites pas du populisme !

      oui de beaux immeuble avec des belles cours au milieu pour que les jeunes de ses immeubles s'y rassemblent chaque soir et week end puisque dans votre conception des choses, manifestement ce genre de lieu ne sont que pour les drogués... et je ne suis pas "participant du moa" seulement un citoyen qui se souvient de sa jeunesse et des lieux où il pouvait rencontrer des gens de son age et d'horizon divers... a bon entendeur

  • ROSE DES SABLES le 26.05.2011 13:36 Report dénoncer ce commentaire

    Le MOA

    Il est un fait que nous devons réfléchir à la necessité de cet achat. Ne pourrions-nous pas garder cet argent par les temps qui courent pour des projets moins existentiels. Il me semble que l'Etat dépense trop dans ce domaine. A Genève nous ne manquons pas de lieux culturels. C'est une mode, nos élus passent trop de temps dans ce domaine. Réfléchisson sur le fond et non sur la forme. Merci

  • Ras le ponpon le 26.05.2011 12:39 Report dénoncer ce commentaire

    Faut arrêter de nous plumer

    Encore des magouilles qui vont coûter cher aux contribuables genevois!

  • Pascal le 26.05.2011 11:05 Report dénoncer ce commentaire

    Cher ou pas. Prenez vos calculettes !

    Soit le prix est surévalué soit il ne l'est pas. Si personne n'est disposé à prendre sa calculette, je fais le faire. Dans ce que je comprends : 1 : prix du m2 soit 250 CHF 2 : + la valeur locative des entreprises sur le site. Soit avec les 2 parcelles de 20 000m2 x 250 chf/m2 = de 5 M de chf/an de revenu pour l'état. Conclusion : En 3 ans la zone est rentabilisée et l'état gagne 5M/par an dans ses caisses. Perso, moi banquier de profession je ne connais aucun rendement si efficace.