Municipales - Genève

20 mars 2011 21:26; Act: 20.03.2011 21:51 Print

Les Libéraux acceptent la proposition UDC

par Raphaël Leroy - Le parti libéral accepte la main tendue de l'UDC mais préserve l'Entente en Ville de Genève.

storybild

Réunie en assemblée au Château de Penthes, la grande majorité des cents personnes présentes n’a toutefois pas souhaité casser l’Entente avec les radicaux et les démocrates-chrétiens. (Photo: rle)

Une faute?

Il aura fallu plus de deux heures dimanche soir aux délégués libéraux pour accepter la proposition de l’UDC de faire liste commune aux prochaines élections du Conseil administratif de la Ville.

Réunie en assemblée au Château de Penthes, la grande majorité des cents personnes présentes n’a toutefois pas souhaité casser l’Entente avec les radicaux et les démocrates-chrétiens.

Quatre listes pour Kraft-Babel

Résultat: la candidate libérale Florence Kraft-Babel apparaîtra dès lundi, date de dépôt des listes, sur quatre listes différentes. Celles du PLR, du PDC et de l’Entente aux côtés de Pierre Maudet et de Michel Chevrolet. Et celle de l’UDC aux côtés du démocrate du centre Eric Bertinat.

«C’était le seul moyen de rassembler la droite, justifie Cyril Aellen, président des libéraux. On aurait évidemment préféré partir sur une liste à quatre mais ça n'a pas été possible vu le refus de nos alliés traditionnels.»

Soulagement radical

Du côté des «frères» radicaux, on est satisfait que l'Entente ait été préservée. «La catastrophe a été évitée, s’exclame le président radical, Patrick Malek-Asghar. Il ne fallait pas laisser le PDC, qui avait refusé toute alliance avec l'UDC, au bord du chemin.»