Genève

29 novembre 2018 15:19; Act: 29.11.2018 18:57 Print

Les TPG se connectent peu à peu au Léman Express

par Léonard Boissonnas - La régie publique genevoise va augmenter et modifier son offre, notamment en lignes de bus, pour relier les premières haltes en service du RER transfrontalier.

storybild

Les connexions avec les haltes du Léman Express sont l'épine dorsale du nouvel horaire. (Photo: Keystone/Salvatore di Nolfi)

Sur ce sujet
Une faute?

Une sorte de «répétition générale» avant l’inauguration officielle du Léman Express en décembre 2019: c’est ainsi que le directeur général des Transports publics genevois (TPG), Denis Berdoz, a présenté jeudi les nouveautés qui seront mises en place avec le nouvel horaire, le 9 décembre.

Avec l’introduction à cette date de la cadence au quart d’heure sur la ligne Coppet-Lancy-Pont-Rouge, l’offre en bus va être augmentée et améliorée dans le secteur de la Rive droite et du Pays de Gex (Ain/F) pour connecter les lignes avec le RER. Le principe est d’accompagner les passagers des TPG aux haltes du Léman Express, a expliqué Denis Berdoz, un principe qui sera «généralisé l’année prochaine».

Rive droite

Sur la rive droite, les lignes V et Z vont ainsi voir leur parcours être modifié. Les usagers du V seront invités à prendre le train à la gare de Versoix, d’où ils accéderont au centre-ville. Les voyageurs du bus Z habitant à Genthod auront une correspondance avec le Léman Express à la halte de Genthod-Bellevue et ceux qui habitent à Versonnex ou à Collex-Bossy se rendront à la halte des Tuileries. Les bus V et Z ne se rendant plus au centre-ville, une nouvelle ligne, la 20, assurera la liaison entre Colovrex et la Place Neuve. Le bus 28 sera renforcé aux heures de pointe pour offrir des correspondances systématiques à la gare de Sécheron.

Dans le périmètre des Nations, la ligne 22 sera modifiée pour desservir le Petit-Saconnex et le nouveau centre du Fonds mondial. Toutefois, cette ligne sera déviée durant tout 2019 entre les Franchises et Sonnex, en raison des importants travaux qui auront lieu dans le secteur.

Pays de Gex et zone industrielle

Dans le Pays de Gex, la ligne O, rebaptisée 64, terminera son parcours à la mairie de Ferney-Voltaire pour avoir une meilleure régularité. Le ligne Y, renumérotée 68, sera renforcée en semaine entre le Cern et Saint-Genis, où de nouveaux arrêts seront créés pour assurer la liaison avec les Hauts-de-Pouilly. La ligne F entre Genève et Gex verra sa cadence augmentée. La nouvelle ligne 66 assurera le parcours de Thoiry à Genève-Aéroport via Saint-Genis et Ferney.

Dans la zone industrielle du Bois-de-Bay et de Meyrin-Satigny, le bus 54 circulera aussi en fin de semaine pour desservir le camping du Bois-de-Bay et de Peney-Dessus. La ligne 57 sera renforcée aux heures de pointe et synchronisée avec la gare ZIMEYSA. La ligne 56 remplacera, elle, le Y entre l’Hôpital de la Tour et Genève-Aéroport.

«Plus qu'une évolution, une révolution»

Le nouvel horaire est «une étape qui préfigure l’essor du réseau l’année prochaine, s’est félicité Serge Dal Busco, conseiller d’Etat chargé des transports. Il y aura un saut qualitatif et quantitatif avec le Léman Express. Plus qu’une évolution, ce sera une révolution.»

Le magistrat rappelle que dès la mise en service intégrale du RER lémanique en décembre 2019, «80% des habitants et 86% des emplois seront situés à moins d’1,5 kilomètre d’une halte du Léman Express.»

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Lea Jean le 29.11.2018 15:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    CQFD

    Si avec tout ce qui est mis en place il y a encore des bouchons dans cette bonne vielle république, alors il faudra vraiment accepter que cette ville étouffe et qu il faut réguler l apport venu de l extérieur.....

  • lulu le 29.11.2018 17:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et

    et si les TPG commençaient par finir le réseau genevois? Bernex attends toujours la fin de la ligne 14!!!!!!

  • Lilou.n le 29.11.2018 16:58 Report dénoncer ce commentaire

    Encore plus de frontaliers

    Les patrons se frottent déjà les mains.

Les derniers commentaires

  • Noémie le 30.11.2018 16:53 Report dénoncer ce commentaire

    Soyons optimiste

    Possible que ce projet arrive un peu tard.Après tout,il aurait dû être réalisé le siècle dernier comme à Zurich.Toujours un train de retard ici mais croisons les doigts.Soyons donc optimiste.Très bon week-end.

  • Nicolas le 30.11.2018 16:49 Report dénoncer ce commentaire

    Un accouchement aux forceps

    120 ans de blabla,tergiversations,recours interminables et blocages.Bienvenue à Genève.Ouf!Bravo petite cité .Un exploit.Ne jubilons pas trop vite,après tout nous sommes à Genève et il reste encore plus d'une année avant le coup de sifflet.

  • Mat le 30.11.2018 16:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toujours critiquer les TPG

    Je travaille pas chez les TPG mais c'est je prends leur défense pour une bonne raison. Si vous regardez bien les TPG nous permettent d'aller partout dans le canton rapidement, mais vous vous cachez toujours sur eux, c'est incroyable!

  • Daniel Luder le 30.11.2018 08:44 Report dénoncer ce commentaire

    Cela va bien développer le commerce GE

    L'on a vu le tram de Bâle aller vers l'Allemagne, passant juste devant le grand Markt...f à Weil, un autre vers Saint Louis en F et ainsi de suite. Il n'y aura plus besoin de voiture pour faire ses courses hors du pays et cela devrait être le développement durable du grand Genève ou du grand Bâle. Il est évident qu'à long terme la ville sera désertée de ses commerces vitaux si le consommateur à oeillères n'y voit que le prix bas. Il y a aussi eu une autre époque où c'était l'inverse. Ces mêmes prônent l'adhésion à l'UE pensant garder leur pouvoir d'achat un des plus élevé du monde, très drôle

  • Sébastien Derivaz le 29.11.2018 19:40 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est que le début de la révolution:

    Avec la mise en service de la liaison CEVA et du Léman Express le 15.12.2019, toutes les lignes TPG de bus de campagne vont être rabattues sur une gare du CEVA et du Léman Express, ce qui aura l'avantage de passer moins de temps dans 1 bus et d'arriver ou de repartir plus vite du centre-ville. Sur la liaison CEVA, il y aura des RER qui desserviront toutes les gares pour faire des liaisons inter quartiers: Cornavin - Lancy-Pont-Rouge - Lancy-Bachet - Champel/Hôpital - Eaux-Vives - Chêne-Bourg - Annemasse et d'autres trains qui ne desserviront que certaines gares importantes... (Voir plan net).

    • Sébastien Derivaz le 29.11.2018 20:53 Report dénoncer ce commentaire

      Petit rectificatif suite à mon 1er spot:

      Ce qui aura l'avantage de passer moins de temps dans 1 bus et d'arriver plus vite AU centre-ville ou de repartir plus vite DU centre-ville. P.S.: Ceux qui m'ont mis des pouces en bas je ne sais pour quelles raisons, devraient un peu plus s'informer sur cette révolution des transports, car j'avais lu et entendu dans les médias ce que j'ai écrit ci-dessus à propos des bus de campagne. CQFD

    • Marie le 30.11.2018 06:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Sébastien Derivaz

      La révolution... à quel prix? Et surtout quel sera le prix du billet pour rentabiliser ses investissement? Au final ce sera toujours moins cher et plus rapide de se déplacer en voiture ou en vélo, ça aussi c'est connu d'avance, sans parler du risque des grévistes qui prendront encore et encore des passagers en otage pour tenter de partir à la retraite à 52ans vu la pénibilité de leur travail...

    • GIlles le 30.11.2018 09:55 Report dénoncer ce commentaire

      CEVA / Léman Express

      @Sébastien. Petite précision le Léman Express et le CEVA sont la même ligne (Léman Express étant la nouvelle dénomination).

    • Sébastien Derivaz le 30.11.2018 10:25 Report dénoncer ce commentaire

      Je sais et je suis au courant @GIlles...

      Ce que je voulais simplement dire c'est que la section du CEVA est le chaînon manquant du Léman Express et que ce réseau de 230 kilomètres de long sera composé de 6 nouvelles lignes de trains qui desserviront 45 gares. CQFD