Genève

10 décembre 2010 16:54; Act: 10.12.2010 19:34 Print

Les Tibétains de Suisse manifestent

La communauté tibétaine de Suisse a manifesté vendredi à Genève contre la répression chinoise à l'occasion de la Journée des droits de l'homme.

Sur ce sujet
Une faute?

Environ 200 Tibétains ont traversé la ville pour demander aux autorités suisses et à l'ONU d'intervenir en faveur du Tibet.

«Le sort du Tibet ne doit pas vous laisser froid», «ONU agissez maintenant pour le Tibet», affirmaient des banderoles sur la place des Nations, dernière étape du cortège des manifestants, portant habits traditionnels et drapeaux tibétains.

Les organisateurs, la communauté tibétaine en Suisse et au Liechtenstein, l'Union de la jeunesse tibétaine en Europe, la Porte du Tibet et l'Association d'amitié Suisse-Tibet ont dénoncé «un génocide culturel». La situation des droits de l'homme continue de se dégrader au Tibet, ont-ils affirmé.

La langue tibétaine est progressivement remplacée par le chinois dans les écoles et les Tibétains sont considérés comme des citoyens de second rang dans leur propre pays, ont dénoncé ces associations tibétaines dans un tract.

Appel à l'ONU et à la Suisse

Les manifestants ont demandé l'envoi d'une commission d'enquête internationale de l'ONU au Tibet. Ils ont aussi exhorté la Suisse à oeuvrer en faveur de la libération immédiate du Prix Nobel de la Paix Liu Xiaobo.

Ils ont exigé que les autorités de Pékin libèrent tous les détenus politiques, dont le Panchem Lama, arrêtent le transfert forcé des Chinois au Tibet, respectent le droit à l'enseignement du tibétain et mettent fin à toutes les formes de répression. Ils ont demandé enfin que toutes les parties s'engagent pour la poursuite du dialogue entre Tibétains et Chinois.

TSR:

(ats)