Genève

09 mai 2019 18:42; Act: 09.05.2019 19:23 Print

Les aînés dans la rue pour fêter leurs EMS

Une SlowMob un peu particulière a réuni plus d'une centaine de personnes dans les rues genevoises, ce jeudi.

storybild

Les pensionnaires ont défilé dans une ambiance joyeuse et décalée. (Photo: leo/20minutes)

Une faute?

Cortège insolite entre les Vernets et le parc des Bastions, jeudi après-midi. Les résidents d’EMS et leurs accompagnateurs ont paradé lors de la deuxième SlowMob de la Fédération genevoise des établissements médico-sociaux (Fegems). Cette manifestation, qui se veut décalée et humoristique, vise à «aller à la rencontre du public et tordre le cou aux idées fausses et clichés réducteurs» à propos des EMS, qui sont des lieux de vie, souligne la Fegems. Le but est aussi de «promouvoir l'ouverture de ces établissements et leur intégration à la vie du quartier, de la commune et de la cité en général.»

«Genève c'est mieux avec les vieux!»

«Genève c'est mieux avec les vieux!», pouvait-on lire sur une des nombreuses pancartes à slogan décalé portées par les aînés. Après une première édition en 2018, à l'occasion des 20 ans de la Fegems, celle-ci a décidé de reconduire l'événement avec cette année la présence notamment d'une fanfare de rue et d'artistes de cirque.

Cette SlowMob est aussi l'occasion pour la Fegems de rappeler l'importance du secteur des EMS dans le réseau de soins: à fin 2018, la Fegems regroupait 44 EMS membres (sur les 54 du canton). Ceux-ci génèrent quelque 3250 emplois et totalisent plus de 3300 lits. Au bout du lac, selon les chiffres de 2016 cités par la Fegems, 15% de la population âgée de plus de 80 ans vit en EMS, dont 75% sont des femmes. L’âge moyen à l’entrée est de 83,3 ans et la durée moyenne de séjour de trois ans.

(leo)