Genève

29 mars 2019 12:04; Act: 29.03.2019 12:11 Print

Les accidents de la route en recul en 2018

L'an passé, 2984 accidents ont été comptabilisés sur les routes du canton. Ils ont causé 331 blessés graves et cinq décès.

storybild

Les routes genevoises ont tué cinq personnes en 2018. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

A Genève, le nombre d'accidents sur les routes a diminué de 8,97% en 2018 par rapport à l'année précédente. Les infractions liées aux contrôles radars sont aussi en baisse (-4,7%), selon le bilan 2018 présenté vendredi par la police routière.

Au total, 2984 accidents ont été enregistrés en 2018, dont 1872 avec dommages matériels, 1107 avec blessés et 5 mortels. Ces derniers sont en baisse par rapport à 2017 où 11 personnes avaient trouvé la mort sur les routes. Les piétons paient le plus lourd tribut (3 morts), suivis des motocyclistes (2 morts).

Les accidents ont fait plus de blessés graves en 2018 (331) par rapport à 2017 (309) et 2016 (324). Les motocyclistes sont les plus touchés (173), suivis des cyclistes (69), des piétons (49), des utilisateurs de vélos électriques (21) et des automobilistes (19).

Alcool au volant

Juin est le mois pendant lequel le plus grand nombre d'accidents avec blessés sont signalés. Les accidents se produisent le plus souvent à l'heure de pointe, soit entre 16h00 et 18h00. Les causes principales restent l'inattention et la distraction, la vitesse ou encore l'alcool au volant.

En 2018, 7304 contrôles d'ébriété ont été réalisés, soit 5% de plus qu'en 2017. La limite légale de 0,25 mg/l a été dépassée par 1699 usagers.

Gros excès de vitesse

La police routière relève une tendance réjouissante pour 2018: la baisse des infractions liées aux contrôles radars (-4,7%). Au total 3026 contrôles de la vitesse ont été effectués à l'aide de dispositifs fixes ou mobiles, soit 4,7% de plus qu'en 2017. La vitesse la plus élevée constatée sur un tronçon limité à 50 km/h a été enregistrée le 3 mars sur le quai Gustave-Ador. L'automobiliste a été flashé à 176 km/h. Chez les motards, le pire dépassement a été constaté le 5 octobre sur la route de Thonon: 145 km/h à la place des 60 km/h autorisés.

Téléphone au volant

De nouveaux radars vont être acquis, dont un radar semi-stationnaire qui permettra notamment de faire de la prévention aux abords des chantiers routiers, a indiqué vendredi la police routière. L'achat d'un scanner 3D pour améliorer le traitement technique et judiciaire des accidents est aussi à l'ordre du jour.

En 2019, la police routière va axer ses efforts sur les comportements à risque, principalement l'utilisation du téléphone au volant et les entraves à la circulation. Elle orientera également ses actions contre les incivilités et l'état de la personne. Des actions de prévention et de protection des piétons et des deux-roues sont aussi prévues.

(ats)