Importation illégale

08 février 2011 16:10; Act: 08.02.2011 17:06 Print

Les animaux exotiques sont à la mode

L'an dernier, en Suisse romande, les douanes ont mis à jour un nombre particulièrement élevé d'importations illégales de batraciens, reptiles, singes et autres araignées.

Sur ce sujet
Une faute?

Le trafic d'animaux est le troisième en importance au monde après celui de la drogue et des armes, a relevé devant la presse à Bardonnex (GE) le directeur des douanes pour Genève Jérôme Coquoz. Les fraudeurs sont parfois des amis des bêtes, parfois ils sont juste attirés par le profit qu'ils escomptent tirer de ce commerce.

Outre les animaux, l'administration fédérale des douanes (AFD) a eu fort à faire en Suisse romande dans sa lutte contre l'importation de contrefaçons. Rien qu'à l'aéroport de Genève, les gardes- frontières ont procédé à 452 saisies sur des touristes imprudents, soit une hausse de 564% par rapport à 2009.

Les gardes-frontière romands ont également eu de la chance en matière de saisies de drogue. Ils ont mis la main sur 55,6 kilos de cocaïne l'an dernier (42,9 kilos en 2009) et sur 2,4 kilos d'héroïne (0,8 kilo en 2009). Pour le haschisch, les prises sont passées d'une année à l'autre de 2,9 kilos à 38,9 kilos.

(ats)