Léman Express

07 novembre 2019 19:26; Act: 18.11.2019 17:04 Print

Autour des gares, les trax ont encore la priorité

par David Ramseyer - Le Léman Express se déploiera à plein régime le 15 décembre, mais les aménagements publics autour des gares ne sont de loin pas achevés.

Sur ce sujet
Une faute?

«Une gare, ce n'est que le début», anticipe le dépliant officiel du Canton sur les aménagements extérieurs prévus autour des stations du Léman Express. A moins de six semaines de la mise en service intégrale de la liaison ferroviaire, l'Etat a dévoilé ce jeudi l'avancée des différents chantiers (vidéo ci-dessus). Ceux-ci sont à des stades de réalisation très divers, en raison de la complexité et des volumes des espaces publics imaginés aux abords des gares.

Ainsi, à Lancy-Bachet, les travaux sont très avancés. Aux Eaux-Vives, par contre, avec l'édification de la Nouvelle Comédie et d'équipements lourds (esplanade, voie verte, crèche, piscine, etc), cela prendra forcément plus de temps. La construction d'une mini-ville au coeur du quartier, avec la station du Léman Express en son centre, ne devrait ainsi être achevée qu'en 2024.

Le béton et la verdure

Ailleurs, de Lancy-Pont-Rouge à la gare d'Annemasse (Haute-Savoie/F), en passant par Champel et Chêne-Bourg, l'aménagement des espaces publics à proximité des stations prendra encore plusieurs mois (cf. diaporama ci-dessous). Les coûts devraient s'élever à 20 millions de francs pour chaque site, le double aux Eaux-Vives. «Il faut modifier des réseaux routiers ainsi que des réseaux électriques et d'eau, verdir les lieux ou encore construire les stations de vélos, liste Jan Bega, chef de projet à l'Etat pour Lancy-Bachet. Cela représente beaucoup de travaux de génie civil.»

Le béton s'invitera forcément autour des gares, en raison des accès et des interfaces de mobilité douce appelés à relier le futur réseau ferroviaire à d'autres moyens de transports non-polluants. Mais le Canton prône aussi une végétalisation des sites, en compensant notamment les pertes causées au patrimoine arboricole par la construction des infrastructures. Selon le Département du territoire, 620 feuillus ont disparu autour des arrêts du Léman Express. Mais à terme, le nombre d'arbres devrait se révéler supérieur: 786 essences sont appelées à être mises en terre.

Tour d'horizon en photos des chantiers actuels et des futurs aménagements extérieurs des gares du Léman Express:
Autour des gares, les trax ont encore la priorité