Champ-Dollon

19 décembre 2008 10:14; Act: 19.12.2008 10:27 Print

Les gardiens protestent en fermant les portes

«Il n'y a plus de livraisons, plus d'avocats, plus de visites. Nous laissons sortir les détenus pour leur jugement mais nous ne les laissons pas rentrer».

Une faute?

Philippe Veronese, le président de la section Prisons de l'Union du personnel du corps de police du canton de Genève attend une délégation du Conseil d'Etat «le plus vite possible». Les gardiens réclament une revalorisation salariale et des mesures contre la surpopulation carcérale.

Ils ont fermé les portes de la prison genevoise vendredi matin à 7 heures. Ils maintiendront les portes de la prison fermées jusqu'à midi.

Au palais de justice, le secrétaire adjoint du pouvoir judiciaire Patrick Becker déclare que les audiences se déroulent normalement. «Les détenus amenés au palais ne sont pas ramenés à Champ-Dollon, mais cela ne posera pas de problèmes jusqu'à midi. Le Détachement de convoyages et de surveillance a mis en place des solutions pour gérer cet afflux», explique-t-il.

(ats)