Genève

03 octobre 2019 12:53; Act: 04.10.2019 07:09 Print

Les gares, symboles de la «nouvelle ère» des TPG

par David Ramseyer - Le réseau de bus et de trams sera modifié en profondeur avec la mise en service intégrale de la liaison ferroviaire Léman Express, dans deux mois.

storybild

(Photo: Aurélien Bergot/TPG)

Sur ce sujet
Une faute?

«Le tiers de nos lignes sera concerné par l'impact extraordinaire de la mise en service complète du Léman Express, le 15 décembre prochain», ont annoncé ce jeudi les Transports public genevois (TPG). Le réseau de bus et de trams, qui entrera dans «une nouvelle ère», sera en effet guidé par un principe: le rabattement des parcours sur les gares de la ceinture ferroviaire, que le conseiller d'Etat Serge Dal Busco, chargé des Infrastructures, décrit comme «une colonne vertébrale de la mobilité, comparable à une autoroute à double voie au coeur de l’agglomération».

Nouveau tram

Pour de nombreuses liaisons TPG, les horaires et les parcours - mais aussi la numérotation - seront donc modifiés afin de répondre à cette stratégie, qui repose sur une logique géographique, selon le magistrat PDC. Celui-ci a ainsi rappelé que plus de 80% des habitants et des emplois du canton se situaient à moins de 1,5 kilomètre d'une station du Léman Express. «Cette adaptation vise à renforcer l'attractivité des transports collectifs, a expliqué Denis Berdoz, directeur général des TPG. L'enjeu est la diminution des temps de parcours, grâce à la complémentarité du réseau.»

A titre d'exemple, la gare des Eaux-Vives comptera dans son voisinage immédiat cinq arrêts desservis par neuf lignes TPG différentes, dont deux trams. Parmi eux: le 17. Une toute nouvelle liaison entre Lancy-Pont-Rouge et Annemasse (Haute-Savoie/F). Ce sera le premier parcours transfrontalier en tram depuis 60 ans.

Les gares ne seront pas des «hubs» TPG

Signe de l'importance que les stations CFF prendront pour la régie genevoise, Denis Berdoz a annoncé la création d'une nouvelle agence TPG, à Lancy: «En parallèle de nos offres numériques (ndlr; en décembre, un nouveau site et une nouvelle application seront lancés. Celle-ci permettra de payer son billet par carte de crédit, et plus seulement par sms), nous devons garder un contact direct avec notre clientèle, lorsqu'elle a besoin de nous parler ou de nous poser des questions».

Reste que si le Léman Express a pesé de tout son poids sur la planification des TPG, ces derniers ne comptent pas faire des gares leurs «hubs »principaux. Elles seront certes des points d’accroche essentiels, relève Denis Berdoz, «mais nos vingt arrêts les plus importants, tels que Bel-Air ou Rive, enregistrent une fréquentation journalière plus élevée que ce qui est prévu dans certaines stations ferroviaires».