Genève

01 juin 2017 09:32; Act: 02.06.2017 12:14 Print

Les jeunes d'Opération Libero arrivent à Genève

Le mouvement progressiste, né après le oui à l’initiative contre l'immigration de masse en 2014, s'étend à Genève. Vaud et le Valais vont suivre.

storybild

Manifestation à Berne le 1er mars 2014 pour dénoncer l'acceptation dans les urnes, le mois précédent, de l'initiative de l'UDC "contre l'immigration de masse". (Photo: Keystone/Peter Schneider)

Sur ce sujet
Une faute?

L'acte de naissance est daté de mardi dernier. Une trentaine de personnes ont fondé la section genevoise d'Opération Libero. Ce mouvement, créé par des étudiants dans la foulée du vote du 9 février 2014 «contre l'immigration de masse», prône la préservation des accords libéraux et une Suisse ouverte.

Genève est une terre privilégiée pour le mouvement en raison de son caractère multiculturel et de sa proximité avec la France, indique un de ses responsables locaux dans «Le Temps».
Opération Libero ne se considère pas comme un parti, mais entend faire bouger le paysage politique suisse, sans clivage gauche-droite.


Une section valaisanne est en train de voir le jour, à Sion. Des discussions ont aussi lieu à Lausanne, pour y former une antenne vaudoise.

(dra)