19 août 2007 22:30; Act: 19.08.2007 19:57 Print

Les locaux de Radio Lac se vident de leur staff

GENEVE – Les émissions de l’antenne locale seront émises, dès demain, depuis le Mont-sur-Lausanne. Mais que reste-t-il de Radio Lac?

Une faute?

«La nouvelle direction ne connaît rien à la culture suisse. Elle ne pense qu’à faire du fric! regrette un ex-employé. Radio Lac va devenir une chaîne commerciale sans identité». Dès demain, la plupart des émissions se feront depuis les locaux de Rouge FM au Mont-sur-Lausanne. Que devient du coup l’antenne genevoise? «Il n’y aura plus personne à la Praille à part les commerciaux et deux journalistes», révèle l’ex-employé fâché par cette restructuration. Du côté de la direction, on tente de relativiser: «Nous restons une radio locale avant tout, martèle Denis Rostagnat, le nouveau directeur. Nous élargissons simplement notre champ de diffusion à d’autres cantons.» Que deviennent donc les employés genevois? «Près de la moitié des animateurs ont été licenciés ou sont partis, reprend l’ancien employé. Seul un animateur a été remplacé pour le moment.» «Comme tout nouveau membre de la direction, il est normal de se séparer d’anciens collaborateurs, rétorque le nouveau chef d’antenne. J’en ai promu certains et engagé d’autres.» Quoi qu’il en soit, dès demain, l’antenne de Radio Lac sera prise depuis les nouveaux studios lausannois avec une nouvelle grille et de nouvelles émissions. Les locaux genevois, vidés, font ainsi bien comprendre aux employés que toutes les décisions viendront, désormais, des hauts de la capitale vaudoise.


Sabrine Gilliéron/Shahïn Ammane