Genève

09 mai 2012 18:55; Act: 09.05.2012 23:18 Print

Les policiers rédigent leur propre réforme

par Raphaël Leroy - Trois syndicats ont élaboré un projet de loi qu'ils proposent clés en main à leur magistrate, Isabel Rochat. Ils se disent prêts à aller devant le peuple.

storybild

Me Jacques Roulet aux côtés du président de l'UPCP, Christian Antonietti. (Photo: Keystone)

Une faute?

C’est du jamais vu dans l’histoire des relations houleuses qu’entretiennent depuis des années les syndicats de police et le Conseil d’Etat.

Après avoir largement critiqué la réforme en cours de leur profession et organisé une grève des amendes ou de la barbe, les syndicats de la gendarmerie (UPCP), de la police judiciaire et de la sécurité internationale ont façonné un projet de loi alternatif à celui en gestation de la magistrate Isabel Rochat.

«Déni du département de la sécurité»

«C’est une démarche exceptionnelle qui répond au déni total du Département vis-à-vis de nos revendications», regrette le président de l’UPCP, Christian Antonietti.

Le texte, initié par l’avocat Jacques Roulet, prévoit notamment l’instauration d’un audit annuel pour fixer les effectifs, le maintien du droit de grève ou le statu quo concernant l’engagement d’étrangers.

«Mme Rochat propose une loi-cadre vide de sens qui est un chèque en blanc, conteste Me Roulet. Avec ce projet, nous faisons le travail qu’aurait dû faire la magistrate.» Si la proposition ne reçoit pas un bon accueil, les syndicats se disent prêts à aller jusqu’à l’initiative populaire.

«Ce n'est pas aux syndicats de faire les lois!»

«Nous accueillons toute proposition de nos partenaires, indique Isabel Rochat. Le futur projet de loi sera enrichi de ces réflexions. Ce n’est toutefois pas aux syndicats de faire les lois.»

Vision partagée par l’Ordre des avocats, partie prenante à la réforme. «Les syndicats sortent de leurs prérogatives, estime le Bâtonnier, Me François Canonica. Ce qui leur est demandé, c’est de faire appliquer la loi, non de la rédiger.»

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Prov-encal le 10.05.2012 09:37 Report dénoncer ce commentaire

    Copier/coller

    Je constate que Damme Rochat ne connais pas les réunions d'entreprise Americaine. Toutes les personnes concernées, sont autour de la table... Copier/coller Damme Rochat.

  • Citoyen genevois le 09.05.2012 20:50 Report dénoncer ce commentaire

    Mme Rochat

    Elle est nul de chez nul ... on doit lui macher son travail tellement qu'elle est à l'ouest !! c'est scandaleux !! Mme Rochat démissionnez !!! Faites comme Muller svp pour le bien du peuple ...

  • Eric Baf le 10.05.2012 08:43 Report dénoncer ce commentaire

    On votera

    J'éspère que le peuple pourra voter pour dire si il est est d'accord avec ce que propose la police...

Les derniers commentaires

  • La vérité n'est pas ailleurs le 10.05.2012 16:09 Report dénoncer ce commentaire

    Quelques vérités

    ET pour ceux qui parlent des "avantages" : -Genève paie ses policiers moins que Zurich ville et canton, ou même que les municipaux de la commune de Vernier. -Les horaires à la police, TOUS les horaires, sont basés sur 2080 heures par année, soit 40 heures par semaine comme partout à l'Etat -La retraite se prend au plus tôt à 58 ans, soit jusqu'à 38 ans de service. La gendarmerie française et la police de New-York (entre autres !!!) accordent la retraite à 30 ans de service sans distinction de l'âge. -La criminalité a augmenté de 400% en 15 ans et l'effectif a augmenté de 50 personnes depui

  • La vérité n'est pas ailleurs le 10.05.2012 15:57 Report dénoncer ce commentaire

    La démocratie est respectée

    Dans une démocratie comme la Suisse, le peuple est souverain. Le peuple élit les parlementaires, peut déposer des référendums mais AUSSI déposer des INITIATIVES. C'est ce qui fait de notre pays une démocratie totale. Alors lorsque un Conseiller d'Etat outrepasse ses fonctions en rédigeant une loi unilatérale sans consulter personne auparavant, personne ne réagit. Mais lorsque que le syndicat répond en faisant exactement la même chose, là, tout le monde s'offusque. Maintenant, le Département est obligé de négocier, et c'était le but...

  • Prov-encal le 10.05.2012 09:37 Report dénoncer ce commentaire

    Copier/coller

    Je constate que Damme Rochat ne connais pas les réunions d'entreprise Americaine. Toutes les personnes concernées, sont autour de la table... Copier/coller Damme Rochat.

  • pcloclo55@hotmail.com le 10.05.2012 09:13 Report dénoncer ce commentaire

    INCOMPETENCE de MME ROCHAT

    ELLE PROPOSE UN PROJET VIDE comme elle est têtue bornée et INCOMPETENTE DEPUIS LONGTEMPS, reste qu à lui rentrer dans le cadre à la Belle.......foutez là dehors marre de cette poupée relookee...........

  • Eric Baf le 10.05.2012 08:43 Report dénoncer ce commentaire

    On votera

    J'éspère que le peuple pourra voter pour dire si il est est d'accord avec ce que propose la police...