Veyrier (GE)

07 février 2017 10:57; Act: 07.02.2017 11:30 Print

Les poubelles de la colère s’apprêtent à rouvrir

Une douzaine d’habitants avaient fait fermer un dévidoir à ordures ménagères installé sous leurs fenêtres, l’été dernier. Le container va être remis en service après une décision de justice.

storybild

Les poubelles ont été installées à 2,1 mètres des premiers balcons. (Photo: 20Minutes/jef)

Sur ce sujet
Une faute?

Le bruit, les mouches, l’odeur surtout. Une douzaine d’habitants de Veyrier (GE) s’étaient mobilisés, l’été dernier, contre l’ouverture d’une déchetterie installée littéralement sous leurs fenêtres. Une plainte avait été déposée et, en novembre, la cuve destinée aux déchets ménagers, qui générait le plus de nuisances, avait été scellée.

Mais le procureur a récemment décidé de ne pas donner de suite à leur action, annonce mardi la «Tribune de Genève». «L’examen minutieux de votre plainte et des nombreuses pièces y annexées ne permet pas de retenir qu’une infraction pénale aurait été réalisée», a relevé le représentant du Ministère public. Les locataires estimaient notamment que l’autorisation de construire le centre de tri ne répondait pas à toutes les conditions définies par la loi.

La décision du Parquet ouvre désormais la voie à la reprise de l’exploitation des containers. Début mars, une réunion avec les autorités traitera justement des «modalités de réouverture» des poubelles. Pour la locataire qui a mené la fronde, c’en est trop. «Je cherche un autre appartement», avoue-t-elle résignée dans les colonnes du quotidien.

(20 minutes)