Genève

26 juin 2019 13:29; Act: 26.06.2019 13:47 Print

Les taxis se disent sereins face à Uber & Co

La plus importante centrale de taxis de la Cité de Calvin doit composer depuis le début de l'année avec une concurrence accrue dans la Cité de Calvin.

storybild

Plusieurs manifestations ont eulieu ces dernières années pour dénoncer l'activité de Uber dans le canton. (Photo: Keystone/Martial Trezzini)

Sur ce sujet
Une faute?

Face à l'arrivée de l'application VTC (voiture de tourisme avec chauffeur) Kapten et du comparateur de courses Lymo, la société genevoise Taxiphone garde son sang-froid.

«Pour Kapten, nous n'avons pas vu la différence», indique à AWP Cédric Bouchard. Pour le directeur général de Taxiphone, la plateforme française (ex-Chauffeur privé) aura du mal à se différencier face à Uber sur le marché genevois.

Cédric Bouchard tient le même discours vis-à-vis de Lymo, dont le lancement remonte au 10 mai. «Je souhaite bonne chance à tout nouveau venu, mais je crains que les chauffeurs se rendront vite compte qu'il n'est pas possible de travailler à perte», lance-t-il. Le comparateur genevois de courses a dû interrompre son service après trois semaines afin de régler quelques problèmes techniques. Lymo devrait signer son retour en juillet.

A couteaux tirés avec Uber

Cette plateforme est arrivée sur le marché genevois avec un concept particulier, mêlant VTC et taxis. Selon certaines rumeurs, Taxiphone interdirait à ses affiliés de travailler pour Lymo. C'est faux, tranche Cédric Bouchard, qui reconnait néanmoins que l'absence de coordination entre les deux systèmes peut poser des problèmes de disponibilité des taxis.

Cédric Bouchard est en poste depuis 2014, année de l'arrivée d'Uber à Genève. Il s'est imposé rapidement à Genève comme l'un des plus farouches opposants au géant américain du VTC, qu'il accuse d'«engendrer de la précarité», tout comme Lymo.

Pour sa part, la multinationale américaine a posé plainte contre Taxiphone en 2016, suite à des violences visant les affiliés Uber attribuées par le groupe américain aux chauffeurs de Taxiphone. Cette procédure a été classée sans suite en mai 2017, selon les documents qu'a pu consulter AWP.

(ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • So le 26.06.2019 17:21 Report dénoncer ce commentaire

    Taxi

    C est assez dingue ce genre de commentaire basique... prenez la peine de bien regarder. Certe, certains fument, ne sont pas aimables et j en passe mais il ne faut pas mettre tt l'onde dans le même panier.. pour ma part je ne fume pas, je ne mange pas dans mon taxi que je lave tous les jours par respect pour la clientèle et moi meme et les clients me l'entendent bien en compliments au quotidien.. ne généralisez pas svp, merci

  • FanDu46 le 26.06.2019 13:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'ai compris

    Avant je me disais que les chauffeurs étaient des râleurs et méritaient l'arrivée d'Über, puis à force d'observer j'ai compris qu'Über était une entreprise qui abusait clairement de l'envie de certains et certaines de se mettre à leur compte en faisant miroiter une mise en place rapide et facile, sauf qu'Über se fiche de savoir qu'il y'a 10 ou 1000 chauffeurs dans la même ville, puisque qu'il gagnera, lui, toujours sa part, alors que les chauffeurs devront se battre pour gagner l'autre part ! Donc je ne serais jamais client d'Über ou d'un équivalent agissant ainsi avec les gens !

  • Jerry le 26.06.2019 14:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sauvetage d'apparence

    Serein et dans deux semaines ça fait la grève

Les derniers commentaires

  • LeVaudois le 27.06.2019 12:14 Report dénoncer ce commentaire

    UbersFan

    UBER c'est 1) La classe. Employés polis et parlent Anglais au minimum. Ls employés sont très sympas et causants. Londres à Ipswich 2 heures de routes 200-Chf N'en déplaise. Il est vrai que je n'affectionne absolument pas Genève.

    • Chofaeur Uber le 26.07.2019 13:26 Report dénoncer ce commentaire

      Chofaeur

      C'est larnak

  • Juge Dredd le 27.06.2019 09:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Taxi VS Uber

    Moi je prends uniquement Uber.

    • Chofaeur Uber le 26.07.2019 13:26 Report dénoncer ce commentaire

      Chofaeur

      Uber c'est l arnak

  • La Taupe le 27.06.2019 07:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bof

    ....bon, j'ai compris que les parts du gâteaux étaient connues! ..et l'aspect de concurrence du lobbying des compagnies de taxi ?...Ils ont une part apparement intouchable et incompressible...les autres? les miettes!!!! Jamais connu une ville avec des prix pareil et un service aussi déplorable...a quand une compagnie d'état style « yellowcab'? Essayez à 89 ans d'aller de Voltaire à la gare à 22:30...personne des compagnies n'accepte ce genre de course, sauf uber!

  • marius le 27.06.2019 04:57 Report dénoncer ce commentaire

    A choisir..

    La ou je suis étonné c'est que bien souvent nos chauffeurs officiel sont dépendant d'un GPS pour effectuer leurs job,et cela se dit professionnel,et je parle pas du language approximatif en Français,bref le choix est vite fait vive Uber.

    • John Red le 28.06.2019 13:22 Report dénoncer ce commentaire

      ABE

      Lol. Uber fonctionne uniquement au GPS si jamais. Et contrairement aux taxis officiels qui ont un examen spécifique avec plus de 600 rues à savoir par coeur. Ce qui est du langage, c'est vrai que de nos jours y a plus bcp de "pur Suisse d'origine" qui sont d'accord de faire un boulot si mal payé.. Que ce soit Uber ou Taxi. D'ailleurs vous vous rendrez vote compte avec UBER que 90% viennent de cité voisine française. Évidemment, un habitant Suisse aura du mal à s'en sortir avec un tel salaire.. Abe

  • Nura Cibralic le 26.06.2019 20:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ce jouste

    Uber ces meilleures