Genève

19 février 2020 19:03; Act: 19.02.2020 19:03 Print

Certificats en retard: le Cartel veut que l'Etat paie

par David Ramseyer - Les fonctionnaires n'ont toujours pas reçu leur attestation salariale. Du coup, leur syndicat craint qu'ils ne déclarent leurs impôts hors délai.

storybild

(Photo: Keystone/Laurent Gillieron)

Sur ce sujet
Une faute?

L'année a commencé sans certificat de salaire pour le personnel de l'Etat. Alors que ce document, indispensable à la déclaration d'impôts due au 31 mars au plus tard, devait être envoyé aux employés du Canton en janvier, ceux-ci ne l'ont toujours pas reçu. Ils ont été avisés que ce devrait être le cas d'ici fin février.

Ce temps perdu pour remplir sa déclaration fiscale dans les délais alarme le Cartel intersyndical de la fonction publique. «Il n'y a aucune raison que les collaborateurs assument les frais de report de leur déclaration (ndlr: soit 20 francs pour un report de trois mois) parce que leur employeur traîne, estime Olivier Baud, membre du bureau. Nous allons donc demander au Canton qu'il prenne en charge ces émoluments.»

Souci informatique

Visiblement, l'Etat n'y compte pas. Il rappelle que ses employés auront encore un mois pour remplir et envoyer leur déclaration. «Il n'y a donc aucune raison de devoir demander un report», appuie le Département cantonal des finances. Son porte-parole, Philippe Dunant, précise que le retard pris dans la délivrance des certificats est dû à «des difficultés informatiques en lien avec le paiement rétroactif de l'annuité 2016», imposé par la justice au Conseil d'Etat, en juin dernier.

Plus de 18'000 fonctionnaires du «petit» Etat (qui ne comprend pas les institutions autonomes comme les HUG ou les SIG) sont touchés par ce retard, y compris les membres du gouvernement cantonal.