Genève

12 avril 2019 09:45; Act: 12.04.2019 12:24 Print

Libéré par erreur et jugé pour viol douze ans après

Le Tribunal correctionnel s'est penché mercredi sur un viol commis en 2007. L'auteur présumé, relâché après les faits, n'a été retrouvé que dix ans plus tard.

storybild

Le Tribunal correctionnel rendra son verdict ce vendredi. (Photo: Keystone)

Une faute?

La justice genevoise a traité mercredi une affaire de viol vieille de douze ans. L'un des trois auteurs présumés de cette agression perpétrée en 2007 dans le quartier de Plainpalais, dont la victime était alors âgée de 17 ans, avait en effet été relâché par erreur. Arrêté un mois après les faits pour vol, l'homme avait été confondu par son ADN et mis en prévention pour viol. Mais à la fin de l'été, le procureur, le Tribunal d'application des peines, le Service d'application des peines et la prison de Champ-Dollon avaient validé sa libération conditionnelle: tous ces acteurs le pensaient seulement incarcéré pour un petit larcin, et avaient oublié de vérifier s'il était poursuivi pour d'autres faits, relate la «Tribune de Genève».

Le prévenu s'était alors évaporé. Sa trace n'a été retrouvée que dix ans plus tard, en Autriche, où il s'adonnait au trafic de drogue. Il a alors été extradé. Le procureur a requis contre lui une peine de 8 ans de prison pour viol avec cruauté en bande. En ce qui concerne les deux autres suspects, l'un est actuellement incarcéré en Allemagne pour d'autres délits, l'autre n'a jamais été identifié.

(jef)