Genève

06 novembre 2019 16:11; Act: 06.11.2019 18:22 Print

Logements aux Vernets: «Un projet calamiteux»

par David Ramseyer - Une pétition est lancée pour revoir «en urgence» le projet urbanistique des Vernets, jugé trop dense. Le timing de la démarche interroge.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Ils réclament un ensemble «à taille humaine», garant d'une vraie qualité de vie pour les futurs occupants, en lieu et place «d’énormes blocs fermés» flanqués de «deux immenses tours», d'une «masse de béton» où la densité d’habitations s'apparente à du «bourrage», le tout dans un cadre «peu lumineux et sans végétation, ou presque». Le Collectif d’associations d'habitants, appuyé par le Rassemblement pour une politique sociale du logement (RPSL), a lancé ce mercredi une pétition qui s'oppose au projet immobilier des Vernets. Ce dernier prévoit l'édification de 1500 logements sur le site de l'actuelle caserne.

Le texte exige un projet avec des espaces publics plus généreux et davantage de surfaces végétales. La récolte de signatures court jusqu’au 20 décembre prochain. La pétition sera remise au Grand Conseil ainsi qu'au Conseil municipal de la Ville de Genève.

Démarche très tardive

Ce projet est un «non-sens urbanistique, selon Jean-Pierre Fioux, membre du collectif. L'Etat, qui possède l’entier des terrains, a tout faux! La densité y sera bien trop importante, avec notamment des gabarits hors du commun, tels que des tours de 86 et 51 mètres de haut». Membre du comité du RPSL, Marc Brun ajoute que «le traitement des espaces publics est calamiteux. Face aux enjeux climatiques, notamment, on veut faire de la rentabilité en construisant le plus possible d'appartements, alors qu'il faut une ville durable. Nous sommes d'accord de densifier la zone urbaine, mais pas de la surdensifier!»

Les pétitionnaires n'ont pas de contre-projet précis à proposer, mais ils ont tout de même réfléchi à des «esquisses de pistes». Parmi elles, une diminution de moitié des logements et la suppression d'une majorité des bureaux prévus dans le secteur, pour offrir plus d'espaces aux habitants.

La pétition arrive cependant très tard, puisque le projet est à bout touchant: il ne reste plus que l'autorisation définitive à obtenir avant l'ouverture du chantier, qui pourrait débuter l'an prochain.
«Il n'est jamais trop tard pour préserver l'avenir», répond Jean-Pierre Fioux. Son collègue du collectif d'associations d'habitants, Michel Schweri, estime aussi que «la démarche a valeur d'exemple pour la suite des projets de tout le secteur Praille-Acacias-Vernets».


L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Résident à la Jonx le 06.11.2019 16:43 Report dénoncer ce commentaire

    Ecoquartier "vert"

    Allez voir l'éco quartier à la Jonction Ex Artamis est vous constaterez que le résultat n'a rien à voir avec les "plans" fournis et promis par la Ville .... Merci qui ?

  • Mentaalo le 06.11.2019 16:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trop tard

    Fallait pas accepter la LAT

  • Laetitia le 06.11.2019 18:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La GIM, devenue mafieuse...

    Je suis genevoise avec six enfants entassés dans un quatre pièces, soit une chambre et demie pour huit personnes au Seujet !... En face, l'immeuble neuf Artamis est en sous occupation avec en prime un drapeau Kurde sur le toit qui flotte au vent pour bien me rendre aigrie et xénophobe comme le veut si ardemment la Ville de Genève et ses élus corrompus socialistes et verts impunis qui perpétuent leurs méfaits à longueur d'années !...via un Conseil administratif mollasson et passif...

Les derniers commentaires

  • Jérémy le 08.11.2019 00:52 Report dénoncer ce commentaire

    Triste

    Stop à ces emm..,.....qui ont rien à faire à Genève.Les tours des années 70 existent plus aujourdhui sauf Le Lignon et les Palettes onex.On construit plus la même chose.Le monde change même si certains arrivent pas à s'adapter

  • Marie-Anne le 07.11.2019 23:59 Report dénoncer ce commentaire

    Stop à l'horreur de ces tours svp

    Des tours moches comme dans les années soixante /septante... Au Grand lancy il y avait l'Etoile... ou il y a eu plein de suicide... C'est une invitation pour les gens dépressifs ?

  • Xeno Morphe le 07.11.2019 16:46 Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtons tant qu'il est temps.

    Monsieur Hodger nous parle de "respecter la volonté populaire". Qu'en est-il de la volonté du peuple pour une traversée du lac ? Construire et entasser alors que les infrastructures sont déjà saturées (routes, écoles, transports en commun) cette ville va devenir invivable.

  • Magali dessoin le 07.11.2019 14:42 Report dénoncer ce commentaire

    Verte de rage

    Que ce projets soit en est une chose mais il est encore possible de lui rendre une âme avec quelques rectifications notament cet esprit d enfermement porte ouverte d une zone à risque de depradation en tous genre. Donnez de veritables espaces de vie et de gaieté à cette ville qui étouffe de manque de convivialité et d esprit d ouverture. Les collets montés de Genève ras le bol.

    • Stockholm le 07.11.2019 15:12 Report dénoncer ce commentaire

      Ville triste et peu soignée.

      Genève fait un peu collet monté la journée peut-être dans l'hypercentre mais dans les quartiers adjancents populaires on dirait que tout le monde se luge.Beaucoup font grise mine et même sales.

    • Tata le 08.11.2019 08:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Magali dessoin

      Une fois construit il y aura beaucoup de louanges, c'est le mécanisme actuel, qui permet à l'état de ne pas écouter avant

  • jek hill le 07.11.2019 14:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lamentable

    Hodgers for (e)vert !!