Genève

25 juillet 2019 08:39; Act: 29.07.2019 08:40 Print

Lymo redémarre, Wawrinka y investit

La plateforme genevoise qui réunit chauffeurs VTC, conducteurs de taxi et clients reprendra du service le 5 août et annonce l'arrivée de Stan Wawrinka comme investisseur.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

Après deux mois d'interruption, la plateforme genevoise Lymo, qui réunit chauffeurs VTC (indépendants), conducteurs de taxi et clients, reprendra du service le 5 août. La société annonce dans le même temps jeudi l'arrivée de Stan Wawrinka comme nouvel investisseur.

Entre Wimbledon et l'US Open à fin août, le champion vaudois de tennis et ex-N°3 mondial est allé rencontrer des chauffeurs de Lymo à Genève, dans le cadre de l'officialisation de son investissement, pour un montant non précisé.

Interruption pour problèmes techniques

Lancée début juin, Lymo avait interrompu ses activités moins de trois semaines plus tard en raison de problèmes techniques liés «à la stabilité du réseau de téléphonie mobile». Le concept se veut novateur: la start-up se présente comme un comparateur de courses avec, d'un côté des chauffeurs proposant leur service pour un montant fixé par eux-mêmes et, de l'autre des clients qui sélectionnent un trajet en fonction de son prix, du type de véhicule et de la note du conducteur.

Lymo ne prélève aucune commission sur les courses mais perçoit un forfait hebdomadaire de 35 francs. La «bourse aux courses» de la plateforme promet des temps d'attente réduits, de bons revenus pour les chauffeurs indépendants et des prix plus bas pour les clients. Lors du lancement, les initiateurs ont annoncé viser 1,7 million de francs de recettes annuelles.

Le tennis reste la priorité de Stan

«Je connais les initiateurs et je crois en ce projet. Je voyage beaucoup mais je n'ai jamais vu un concept similaire», a précisé à AWP Stan Wawrinka, en partance pour la tournée américaine de tournois sur dur. Il a indiqué qu'il ne s'agissait pas de son premier investissement et que le tennis restait sa priorité.

Lymo précise de son côté avoir procédé à 75 améliorations de fonctionnalité de sa plateforme et résolu les «bugs de réseau et de manipulation». De quoi se relancer le 5 août à Genève.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.