Elections au Conseil administratif

23 mars 2011 19:00; Act: 23.03.2011 19:14 Print

Maudet félicite ses adversaires politiques

En lice pour la mairie de Genève, le magistrat radical a salué, dans un courrier personnalisé, sur papier à en-tête de la Ville, l'élection de certains conseillers municipaux.

Une faute?

«Il a sélectionné des gens qui pourraient voter pour lui au Conseil administratif. C’est une mesure de désespoir!» Maria Casares ne mâche pas ses mots. L’élue municipale d’Ensemble à gauche ne fait pas partie des adversaires préférés du magistrat radical, sa boîte à lettres est restée vide.

En revanche quelques-uns de ses camarades ont reçu une lettre de félicitations, estampillée Ville de Genève, et signée Pierre Maudet. Idem chez les Verts, les socialistes et au MCG. Certains ont reçu la missive, d’autres pas.

Le socialiste Jean-Charles Rielle ne trouve pas la démarche racoleuse. «J’ai de bonnes relations personnelles et n’ai pas été surpris de recevoir son mot», dit-il. Réaction différente du nouvel élu MCG Denis Menoud qui ironise: «Monsieur Maudet serait-il aux abois?»

La Verte Fabienne Fischer ne trouve «pas très correct d’utiliser les moyens de la Ville pour une campagne personnelle». Parmi les élus UDC, aucun n’aurait reçu de félicitations. Ce qui fait dire à Eric Bertinat que visiblement «tous les suffrages sont bons pour l’ambitieux Maudet sauf ceux du seul parti opposé à l'Union européenne».

«Mes échanges épistolaires avec certains élus, nouveaux ou sortants, ne regardent que moi, réagit Pierre Maudet. Je n’entends pas me justifier sur cette démarche personnelle que je fais à chaque élection, en fonction des liens tissés dans le cadre de mon mandat ou antérieurement». Sa colistière libérale de l'Entente ne cautionne pas cette démarche. «Au nom de l’équité je ne l'aurais pas fait, dit Florence Kraft-Babel. Encore moins avec du papier officiel de la Ville de Genève».

(dti)