Genève

04 avril 2016 09:58; Act: 04.04.2016 10:19 Print

Migrants femmes et enfants bientôt en abri PC

L'afflux continu de migrants pourrait pousser l'Etat genevois à loger sous terre de nouvelles populations. Tollé à gauche.

storybild

A l'instar de celui de Lancy, 11 abris accueillent des migrants à Genève. (Photo: dra)

Sur ce sujet
Une faute?

Jusqu'alors réservés aux hommes célibataires, les abris PC vont prochainement s'ouvrir aux femmes migrantes. Un hébergement d'urgence qui leur sera consacré verra le jour dans le courant du mois. Ainsi, au total, onze abris seront consacrés aux requérants à Genève à la fin avril.

Mais l'afflux de migrants au bout du lac pourrait pousser les autorités à mettre des familles dans des abris souterrains, révèle «Le Courrier». En effet, la mise en place de nouveaux centres ne pourra se faire avant l'an prochain et les structures actuelles sont pleines. «L’Hospice général doit se résoudre à ouvrir de nouveaux abris et peut être obligé d’y loger également des familles», indique au quotidien genevois Cécile Cartalano, chargée de communication de l'institution.

Cette éventualité fait grincer des dents à gauche. Le logement en «bunkers» de migrants avait fait l'objet d'une intense mobilisation l'été passé. Permanent à SolidaritéS, Pablo Cruchon y voit «une absence de courage politique de la part de l'Etat». Il estime que le Canton pourrait saisir des terrains. Il prend l'exemple de la caserne des Vernets qui pourrait être réquisitionnée.

(jcu/20 minutes)