Genève

06 juillet 2015 09:26; Act: 06.07.2015 09:26 Print

Oisillons terrassés par la canicule

Avec la chaleur de ces derniers jours, les bébés oiseaux tombent de leur nid en essayant de se rafraichir. Les centres ornithologiques sont débordés.

storybild

C'est l'hécatombe chez les bébés oiseaux. (Photo: Keystone/AP/Vincent yu)

Sur ce sujet
Une faute?

Les oiseaux souffrent eux aussi de la canicule actuelle. Les centres ornithologiques suisses sont débordés par l'arrivée massive d'oisillons tombés du nid, rapporte «Le Matin». En cause: la chaleur insoutenable qui règne sous les toits, où nichent les migrateurs. Il peut en effet y faire jusqu'à 60 degrés. «C'est insoutenable pour les petits qui sautent ou chutent en se rapprochant trop du bord pour prendre de l'air», explique quotidien orange Patrick Jaccot, directeur du centre de Genthod (GE). Le même phénomène est constaté à Sempach, dans le canton de Lucerne.

Hors de leur nid, les bébés oiseaux qui survivent à la chute sont abandonnés par leurs parents. Ils doivent donc être pris en charge par les ornithologues, qui les nourrissent le temps qu'ils soient assez grandes pour voler de leur propres ailes. Le surcoût engendré par le seul afflux de petits martinets est estimé entre 9'000 fr. et 10'000 fr. pour le centre genevois.

(jcu)