Genève

14 octobre 2010 20:33; Act: 14.10.2010 23:30 Print

On redansera peut-être au Moa Club

par Winnie Covo / tpi - Le Grand Conseil genevois a demandé jeudi soir la réouverture du Moa Club, fermé la semaine dernière sur ordre du gouvernement.

storybild

Le club ne pourra pas rouvrir tant qu'il ne sera pas mis en conformité. (Photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

Une résolution urgente emmenée par les libéraux, les radicaux, le PDC et les socialistes a été acceptée jeudi soir. Le texte adopté demande la reprise immédiate des activités du club de Vernier, ainsi qu’une réflexion en profondeur sur l’offre genevoise en matière d’activités nocturnes.

Le Grand Conseil genevois a de fait envoyé un message clair au Conseil d’Etat qui avait pris la semaine dernière la décision de fermer le dancing. Désavouant par là même un rapport de la Cour des comptes qui stipulait que le club ne possède pas d'autorisation valable d'exploitation. Mark Muller, Conseiller d'Etat chargé du Département des constructions a de plus lui-même affirmé jeudi soir dans l'émission de Léman Bleu «Genève à Chaud», qu’il n’y avait aucun problème de sécurité au Moa, s'opposant ainsi également au jugement de ses collègues.

La décision des députés devrait satisfaire les fans du club de Vernier qui ont déposé jeudi après-midi une pétition forte de plus de 7000 signatures, pour faire part de leur mécontentement. Un peu plus tôt dans la journée les partis engagés dans la sauvegarde du Moa se sont entendus, presque d’une seule voix sur le fait que le Canton manque d’offres en matière de divertissement. Si l’avenir du Weetamix est quant à lui entre les mains de la justice, les jeunes pourront peut-être retourner danser à Vernier.